BRIBES EN LIGNE
  je ne comprends plus carles respunt : (dans mon ventre pousse une dans le train premier (vois-tu, sancho, je suis     un mois sans etudiant à la liberté de l’être pour mon épouse nicole toi, mésange à j’arrivais dans les       l̵ à propos des grands un jour, vous m’avez   pour olivier       apr&eg la communication est quel ennui, mortel pour ...et poème pour quand sur vos visages les onze sous les cercles vous êtes clers est li jurz et li granz est li calz, si se 1- c’est dans       aujour de toutes les deuxième apparition li quens oger cuardise on peut croire que martine     depuis     surgi le vieux qui carissimo ulisse,torna a       crabe- prenez vos casseroles et   encore une l’heure de la granz fut li colps, li dux en aucun hasard si se essai de nécrologie, pour gilbert merci à la toile de giovanni rubino dit maintenant il connaît le ce  hier, 17 dans le pays dont je vous madame, on ne la voit jamais le "patriote",  mise en ligne du texte       voyage seins isabelle boizard 2005 en 1958 ben ouvre à pour jean-louis cantin 1.- avec marc, nous avons vous deux, c’est joie et marché ou souk ou guetter cette chose d’ eurydice ou bien de temps où le sang se  dans le livre, le des quatre archanges que antoine simon 10  pour de       entre le travail de bernard   pour le prochain sauvage et fuyant comme  ce mois ci : sub       enfant antoine simon 27 madame chrysalide fileuse ….omme virginia par la (de)lecta lucta   ce qui aide à pénétrer le       dans       je me et nous n’avons rien accoucher baragouiner       en un       le j’ai relu daniel biga,       bien   marcel lorsqu’on connaît une  il y a le pour jean marie f qu’il vienne, le feu deux mille ans nous sous la pression des       marche juste un mot pour annoncer j’ai changé le qu’est-ce qui est en c’est ici, me certains soirs, quand je non... non... je vous assure, ce texte m’a été langues de plomba la antoine simon 16  dernières mises       mouett     chambre et que vous dire des   la production  le grand brassage des ki mult est las, il se dort autre petite voix       la il faut aller voir il souffle sur les collines toutefois je m’estimais des quatre archanges que       la pour andré dans les carnets "si elle est et encore  dits       chaque in the country ma voix n’est plus que     pluie du je dors d’un sommeil de clers fut li jurz e li    au balcon       parfoi pure forme, belle muette, raphaël la terre nous    tu sais pour max charvolen 1) madame aux rumeurs     rien       m&eacu       l̵ je découvre avant toi régine robin, cinquième essai tout jusqu’à il y a       d&eacu (ma gorge est une zacinto dove giacque il mio noble folie de josué,   jn 2,1-12 :   maille 1 :que il y a tant de saints sur (josué avait lentement antoine simon 11 grande lune pourpre dont les j’ai parlé  au travers de toi je dans l’innocence des merci au printemps des     dans la ruela al matin, quant primes pert depuis ce jour, le site     le dernier vers aoi nous serons toujours ces elle ose à peine       object       &ccedi difficile alliage de pour maxime godard 1 haute quando me ne so itu pe   pour théa et ses 13) polynésie         &n ] heureux l’homme abu zayd me déplait. pas       au       ton errer est notre lot, madame, station 4 : judas  mon travail est une     oued coulant comme une suite de  le livre, avec patrick joquel vient de on croit souvent que le but ils s’étaient       dans seul dans la rue je ris la tous feux éteints. des passet li jurz, si turnet a   adagio   je       je me mouans sartoux. traverse de pourquoi yves klein a-t-il tous ces charlatans qui antoine simon 32 merle noir  pour intendo... intendo !   3   

les       un c’est extrêmement    il  tu vois im font chier pour andré ce qui fascine chez karles se dort cum hume petites proses sur terre des voiles de longs cheveux       le et c’était dans i mes doigts se sont ouverts sables mes parolesvous a la fin il ne resta que f le feu s’est       les la mort d’un oiseau. 1257 cleimet sa culpe, si il tente de déchiffrer,       et tu (la numérotation des le ciel de ce pays est tout       pass&e iv.- du livre d’artiste       la equitable un besoin sonnerait les petites fleurs des     à       dans bien sûrla « voici   se f le feu m’a       vu toute trace fait sens. que "nice, nouvel éloge de la ouverture d’une   le texte suivant a pour julius baltazar 1 le       longte le géographe sait tout la route de la soie, à pied,       devant le 26 août 1887, depuis au seuil de l’atelier un jour nous avons la littérature de voici des œuvres qui, le quatrième essai de le nécessaire non constellations et les cuivres de la symphonie la fraîcheur et la il ne sait rien qui ne va       dans dans ce périlleux    courant       j̵ l’erbe del camp, ki antoine simon 2 le 15 mai, à …presque vingt ans plus       je quand les mots du bibelot au babilencore une       pour nu(e), comme son nom livre grand format en trois se placer sous le signe de les routes de ce pays sont       il neuf j’implore en vain       st cinq madame aux yeux entr’els nen at ne pui j’oublie souvent et     pourquoi  “... parler une pour philippe le plus insupportable chez carles li reis en ad prise sa       un    7 artistes et 1 la vie humble chez les toulon, samedi 9 dernier vers s’il       sur je sais, un monde se lentement, josué dorothée vint au monde pluies et bruines, je ne peins pas avec quoi, un titre : il infuse sa       reine     au couchant il s’appelait 1) la plupart de ces autre citation hans freibach :       sur le c’est la peur qui fait journée de antoine simon 21 napolì napolì glaciation entre "la musique, c’est le josué avait un rythme l’appel tonitruant du       le       &       arauca     nous       deux un verre de vin pour tacher pur ceste espee ai dulor e quelques textes tromper le néant le lent déferlement     sur la       &eacut rêve, cauchemar, deuxième approche de samuelchapitre 16, versets 1 « 8° de pas facile d’ajuster le À max charvolen et edmond, sa grande avant propos la peinture est au commencement était le tissu d’acier au programme des actions quand les eaux et les terres f tous les feux se sont dernier vers aoi toute une faune timide veille la question du récit cet univers sans deuxième suite dernier vers aoi outre la poursuite de la mise dernier vers aoi nous avons affaire à de clere est la noit e la et la peur, présente de proche en proche tous quelques autres vi.- les amicales aventures     hélas,       allong dans les carnets chairs à vif paumes   on n’est vue à la villa tamaris agnus dei qui tollis peccata 0 false 21 18 et si tu dois apprendre à     &nbs mesdames, messieurs, veuillez quatrième essai rares       au   anatomie du m et histoire de signes . reflets et echosla salle       baie si grant dol ai que ne pour me pour robert il avait accepté       ma  de la trajectoire de ce tant pis pour eux. faisant dialoguer dans ce pays ma mère   1) cette ecrire sur a ma mère, femme parmi face aux bronzes de miodrag si j’avais de son je t’enfourche ma le texte qui suit est, bien trois tentatives desesperees la prédication faite pour egidio fiorin des mots dernier vers aoi À perte de vue, la houle des macles et roulis photo 7 nice, le 8 octobre l’impression la plus   en grec, morías dernier vers aoi on préparait dans les rêves de la sous l’occupation moi cocon moi momie fuseau et ma foi, il est le jongleur de lui madame des forêts de toutes ces pages de nos bernard dejonghe... depuis la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Benedetto, Albertine > Glossolalies
<- Genre des mots | Dans mon ventre ->
Sa langue se cabre
© Albertine Benedetto
Ecrivain(s) : Benedetto A.
Clefs : poésie

Sa langue se cabre devant le mot ÉCURIE
écume et rue devant
la porte fermée de ses trois serrures
elle fouetterait sa bouche si elle pouvait
pour articuler l’impossible
tellement étranger venu
ni des bras de sa mère ni de ses déserts
et le rire imbécile cravache
la petite fille qui sue
devant les hauts murs de l’exil

Publication en ligne : 1er juin 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette