BRIBES EN LIGNE
( ce texte a je n’hésiterai chercher une sorte de la terre a souvent tremblé dernier vers aoi     sur la       &eacut       pourqu toulon, samedi 9 ce qui aide à pénétrer le la tentation du survol, à l’illusion d’une tout en travaillant sur les abu zayd me déplait. pas sept (forces cachées qui a l’aube des apaches, o tendresses ô mes accoucher baragouiner l’heure de la recleimet deu mult sculpter l’air : pour martine, coline et laure       au cinquième citationne des quatre archanges que       midi inoubliables, les le lent déferlement pour ma       pav&ea deux nouveauté,  au mois de mars, 1166   voici donc la la lecture de sainte   un …presque vingt ans plus pour pierre theunissen la marie-hélène 7) porte-fenêtre le recueil de textes c’est vrai et ces l’appel tonitruant du dorothée vint au monde       sur premier vers aoi dernier       le ma chair n’est  un livre écrit avant dernier vers aoi difficile alliage de dernier vers aoi dernier vers aoi les avenues de ce pays       retour mieux valait découper Être tout entier la flamme ce paysage que tu contemplais       bonhe       " la mort, l’ultime port, dernier vers aoi on dit qu’agathe  dans le livre, le quatrième essai de de soie les draps, de soie 1.- les rêves de seins isabelle boizard 2005   pour théa et ses torna a sorrento ulisse torna pour nicolas lavarenne ma viallat © le château de on cheval  “comment attendre. mot terrible.     au couchant le ciel de ce pays est tout     longtemps sur (ma gorge est une je ne sais pas si depuis ce jour, le site ce quelques autres madame déchirée tes chaussures au bas de m1       nous savons tous, ici, que le coquillage contre c’est le grand et si au premier jour il       fourr& able comme capable de donner libre de lever la tête fragilité humaine.   entrons juste un mot pour annoncer ki mult est las, il se dort je m’étonne toujours de la j’ai donc a propos d’une nice, le 8 octobre       sixième si j’avais de son le 19 novembre 2013, à la       ...mai (elle entretenait  mise en ligne du texte c’est un peu comme si, pour philippe le galop du poème me si, il y a longtemps, les pour michèle il pleut. j’ai vu la À peine jetés dans le f le feu s’est pluies et bruines, comme c’est toi, mésange à       au je découvre avant toi il n’est pire enfer que une fois entré dans la       bien autre citation "nice, nouvel éloge de la       " autre citation"voui la fonction, af : j’entends dernier vers aoi   nous sommes journée de dernier vers aoi il souffle sur les collines  pour jean le si j’étais un quand vous serez tout f le feu m’a dernier vers aoi tout à fleur d’eaula danse antoine simon 17 quant carles oït la du fond des cours et des si elle est belle ? je       dans jamais si entêtanteeurydice   maille 1 :que       la dans les carnets certains soirs, quand je heureuse ruine, pensait c’est la chair pourtant Éléments - dire que le livre est une dernier vers aoi       l̵ immense est le théâtre et       longte au matin du dans l’innocence des merci à la toile de l’art n’existe   se en cet anniversaire, ce qui li emperere par sa grant     hélas, rm : d’accord sur  de même que les       & f dans le sourd chatoiement et voici maintenant quelques       soleil   six formes de la je me souviens de antoine simon 33 sur la toile de renoir, les noble folie de josué, etudiant à certains prétendent merle noir  pour ce pays que je dis est qu’est-ce qui est en       la marcel alocco a cyclades, iii° où l’on revient ils avaient si longtemps, si deuxième suite       object       vu le tissu d’acier deuxième apparition       &n dernier vers aoi mais non, mais non, tu dernier vers aoi       st quand les eaux et les terres antoine simon 5 a supposer quece monde tienne lancinant ô lancinant vi.- les amicales aventures antoine simon 3 laure et pétrarque comme du bibelot au babilencore une les textes mis en ligne       je me ço dist li reis : dernier vers aoi mi viene in mentemi pour andré       sur six de l’espace urbain, ce qui fascine chez un besoin de couper comme de       alla petites proses sur terre "la musique, c’est le     depuis seul dans la rue je ris la un trait gris sur la de prime abord, il pour jean-louis cantin 1.- de sorte que bientôt ...et poème pour f le feu s’est temps où le sang se nu(e), comme son nom    seule au dernier vers aoi       &n i mes doigts se sont ouverts l’impossible       b&acir   en grec, morías       su la liberté de l’être mille fardeaux, mille   d’un coté, nous avancions en bas de     sur la pente       au s’ouvre la       les antoine simon 19 vos estes proz e vostre       longte la mort d’un oiseau. l’attente, le fruit on a cru à il ne s’agit pas de mult est vassal carles de     m2 &nbs il existe deux saints portant  jésus       m&eacu dans le pain brisé son et te voici humanité mon travail est une       &agrav       ce "l’art est-il 1257 cleimet sa culpe, si les plus vieilles       il antoine simon 11 dans la caverne primordiale cette machine entre mes       sur dernier vers aoi elle ose à peine macao grise il semble possible rossignolet tu la paysage de ta tombe  et       qui pierre ciel toujours les lettres : sables mes parolesvous le glacis de la mort  le grand brassage des nouvelles mises en pour helmut   né le 7 au labyrinthe des pleursils       la beaucoup de merveilles  martin miguel vient       ton une il faut dire les à la bonne ajout de fichiers sons dans       reine un nouvel espace est ouvert  les éditions de       p&eacu  au travers de toi je si grant dol ai que ne       glouss pas même       cerisi il en est des meurtrières. tout mon petit univers en tout est prêt en moi pour deux ce travail vous est  de la trajectoire de ce       sur le l’une des dernières    7 artistes et 1 bribes en ligne a sequence 6   le et tout avait et que dire de la grâce ne pas négocier ne       jardin    nous       allong pour jacky coville guetteurs tu le sais bien. luc ne et combien dimanche 18 avril 2010 nous       le samuelchapitre 16, versets 1 deuxième apparition de quand sur vos visages les dans les horizons de boue, de me       la 1- c’est dans le 26 août 1887, depuis dernier vers aoi       juin tout est possible pour qui       et le 2 juillet siglent a fort e nagent e       sur pour jean gautheronle cosmos quand les mots chairs à vif paumes a christiane sainte marie, peinture de rimes. le texte il faut aller voir dernier vers aoi bal kanique c’est station 1 : judas clers fut li jurz e li station 5 : comment carissimo ulisse,torna a madame, c’est notre sa langue se cabre devant le       la       un pour jean-marie simon et sa a dix sept ans, je ne savais ouverture de l’espace zacinto dove giacque il mio le pendu madame porte à       tourne nous dirons donc       sur sous la pression des ce 28 février 2002. face aux bronzes de miodrag que reste-t-il de la cinq madame aux yeux sors de mon territoire. fais vous êtes À max charvolen et martin je sais, un monde se dieu faisait silence, mais       pav&ea les étourneaux ! cet univers sans       grappe       neige vous dites : "un pour yves et pierre poher et   encore une       l̵   ces notes "ah ! mon doux pays, il n’était qu’un  “... parler une       é ensevelie de silence, un tunnel sans fin et, à la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Martin, Jean-Loup > Je serai le pilote aux yeux toujours ouverts

Un trait gris sur la terre

Un trait noir dans le ciel

    Et le ciel et la terre
    S’enroulent l’un autour de l’autre
    S’enroulent autour de moi au-dedans de moi
    Et me jettent dans les bras d’un dieu de pierre



    Et je suis prisonnier de cette étreinte
    Pétrifié et blessé à mort plus qu’à vif
    Et je guette
    Sur la pierre qui déchire ma chair
    Et dans le ciel qui me crève les yeux
    Et dans le moindre tressaillement de mon être



    Je guette
    Le trait gris sur ma peau et dans mon âme et dans mon cœur
    Le trait noir qui sera flèche et déchirure
    Le trait qui mord et la mort qui trait
    La mort noire qui trait le lait rouge de ma vie
    La mort noire qui me trait et m’étreint et m’éteint
    La mort qui se coule en moi et me noie
    La mort qui est moi

Publication en ligne : 18 mai 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette