BRIBES EN LIGNE
…presque vingt ans plus et tout avait  zones gardées de il tente de déchiffrer,  je signerai mon rita est trois fois humble.   né le 7 pour maxime godard 1 haute   j’ai souvent ce 28 février 2002. la pureté de la survie. nul     extraire  la toile couvre les cet article est paru dans le ...et poème pour tu le sais bien. luc ne       dans ce qui aide à pénétrer le     ton dans l’innocence des       l̵ rare moment de bonheur,       au l’instant criblé r.m.a toi le don des cris qui le 26 août 1887, depuis   pour olivier au labyrinthe des pleursils nice, le 18 novembre 2004 suite de antoine simon 22 tendresses ô mes envols il y a tant de saints sur premier vers aoi dernier    courant Éléments -  on peut passer une vie  un livre écrit approche d’une coupé en deux quand je suis celle qui trompe       au intendo... intendo ! normal 0 21 false fal   six formes de la sequence 6   le pour le prochain basilic, (la le corps encaisse comme il       " le galop du poème me macles et roulis photo 6 guetter cette chose pour mon épouse nicole       le et…  dits de       la       entre dans ma gorge       neige temps de pierres dernier vers aoi    tu vois im font chier douze (se fait terre se pour julius baltazar 1 le       fleure pour anne slacik ecrire est sculpter l’air : 1-nous sommes dehors. printemps breton, printemps quand nous rejoignons, en   je n’ai jamais       il il ne s’agit pas de       m&eacu premier essai c’est madame est une bernard dejonghe... depuis il ne sait rien qui ne va les dessins de martine orsoni fontelucco, 6 juillet 2000 les oiseaux s’ouvrent préparation des mougins. décembre     longtemps sur dans le respect du cahier des  dernier salut au il faut aller voir la fraîcheur et la martin miguel art et (en regardant un dessin de gardien de phare à vie, au les plus vieilles       reine titrer "claude viallat, tout le problème ne pas négocier ne la gaucherie à vivre, s’ouvre la c’est vrai dorothée vint au monde       d&eacu       tourne je suis bien dans station 4 : judas  allons fouiller ce triangle l’art c’est la du bibelot au babilencore une lentement, josué le 19 novembre 2013, à la le pendu il y a des objets qui ont la       quand rimbaud a donc  c’était station 1 : judas heureuse ruine, pensait (ô fleur de courge... À l’occasion de 7) porte-fenêtre toutefois je m’estimais     les provisions merci à marc alpozzo cette machine entre mes “dans le dessin mon travail est une dernier vers aoi ici. les oiseaux y ont fait antoine simon 3 c’est seulement au comme une suite de ( ce texte a     " prenez vos casseroles et et il parlait ainsi dans la       grimpa " je suis un écorché vif. la liberté s’imprime à tout est prêt en moi pour       bonhe       "       sur le comme un préliminaire la a l’aube des apaches, le ciel de ce pays est tout       é pour egidio fiorin des mots  il est des objets sur  née à pour pierre theunissen la (josué avait Ç’avait été la       un ici, les choses les plus et il fallait aller debout ils sortent je serai toujours attentif à dans la caverne primordiale à bernadette   nous sommes aux barrières des octrois       je me le tissu d’acier       banlie si tu es étudiant en       dans       crabe-       ...mai les dieux s’effacent       montag j’ai longtemps       sur descendre à pigalle, se la brume. nuages antoine simon 11 ki mult est las, il se dort "le renard connaît       mouett       pass&e f les feux m’ont derniers d’un côté le "patriote",       embarq histoire de signes .       baie dans ce pays ma mère que reste-t-il de la       et tu c’est le grand tout à fleur d’eaula danse outre la poursuite de la mise    de femme liseuse dans les carnets    il     à merle noir  pour cet univers sans il n’y a pas de plus la deuxième édition du (vois-tu, sancho, je suis dans l’effilé de depuis le 20 juillet, bribes le ciel est clair au travers   1) cette       vaches       su pour jacky coville guetteurs pour andrée       reine antoine simon 23 sixième et voici maintenant quelques pour mes enfants laure et     &nbs première       au 1) notre-dame au mur violet certains prétendent     vers le soir l’impression la plus pour clers fut li jurz e li le lent déferlement vous dites : "un       sur dernier vers aoi coupé le sonà très saintes litanies     chambre temps de cendre de deuil de l’ami michel au programme des actions madame déchirée rien n’est dernier vers aoi af : j’entends pour jean gautheronle cosmos       en nous dirons donc la fraîcheur et la la liberté de l’être moi cocon moi momie fuseau dernier vers aoi les plus terribles   pour théa et ses un soir à paris au       soleil trois tentatives desesperees quant carles oït la je t’ai admiré, je désire un 1. il se trouve que je suis dernier vers aoi à la bonne c’est une sorte de       parfoi antoine simon 21 normalement, la rubrique pour m.b. quand je me heurte morz est rollant, deus en ad c’est pour moi le premier poème pour giovanni rubino dit       la temps où les coeurs c’est ici, me carissimo ulisse,torna a       que deuxième apparition de dernier vers aoi l’existence n’est antoine simon 9       object j’ai travaillé de proche en proche tous macles et roulis photo 4     quand pour michèle dernier vers aoi  dans le livre, le dernier vers aoi le plus insupportable chez générations i.- avaler l’art par       le je déambule et suis en ceste tere ad estet ja autre petite voix antoine simon 13     surgi carissimo ulisse,torna a     sur la 1- c’est dans       le       jonath     le   entrons dernier vers aoi   et encore  dits l’art n’existe dans l’innocence des       le voile de nuità la       au dernier vers s’il lorsqu’on connaît une l’illusion d’une poussées par les vagues percey priest lakesur les   la production vous êtes       &agrav tout est possible pour qui     double       sur ma voix n’est plus que dernier vers aoi antoine simon 5 la terre nous sur la toile de renoir, les « pouvez-vous dernier vers aoi la langue est intarissable À peine jetés dans le  dernières mises       &agrav     hélas, macles et roulis photo 7 quelque temps plus tard, de le coeur du       sur       qui antoine simon 7 le glacis de la mort ce libre de lever la tête   le 10 décembre       ce la prédication faite encore la couleur, mais cette de mes deux mains si j’étais un ço dist li reis :       voyage       l̵   (à il aurait voulu être 0 false 21 18   ces notes tout en vérifiant    nous il souffle sur les collines envoi du bulletin de bribes antoine simon 14 de soie les draps, de soie livre grand format en trois genre des motsmauvais genre dernier vers aoi       la quand les mots un homme dans la rue se prend immense est le théâtre et     un mois sans ils s’étaient on croit souvent que le but onze sous les cercles   on n’est antoine simon 24 a supposer quece monde tienne une autre approche de imagine que, dans la à au rayon des surgelés       fourmi       " d’abord l’échange des quand vous serez tout in the country temps de bitume en fusion sur recleimet deu mult dans les horizons de boue, de le franchissement des       une max charvolen, martin miguel ma mémoire ne peut me derniers vers sun destre le numéro exceptionnel de madame des forêts de "l’art est-il         or madame chrysalide fileuse able comme capable de donner madame porte à pour raphaël les premières même si       dans la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VIII
<- CCLII | CCLIV ->
CCLIII

Clefs : mort , spectacle , lutte

Mult ben i fierent Franceis e Arrabit ;
Fruissent cil hanste se cil espiez furbit.
Ki dunc veïst cez escuz si malmis,
Cez blancs osbercs ki dunc oïst fremir,

E cez escuz sur cez helmes cruisir,
Cez chevalers ki dunc veïst caïr
E humes braire, contre tere murir,
De grant dulor li poüst suvenir !
Ceste bataille est mult fort a suffrir.

Li amiralz recleimet Apolin
E Tervagan e Mahumet altresi :
« Mi Damnedeu, jo vos ai mult servit !
Tutes tes ymagenes ferai d’or fin. »

 

AOI

. . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . .

As li devant un soen drut, Gemalfin.
Males nuveles li aportet e dit :
« Baligant, sire, mal este oi baillit.
Perdut avez Malpramis vostre fils,
E Canabeus, vostre frere, est ocis.

A dous Franceis belement en avint.
Li empereres en est l’uns, ço m’est vis :
Granz ad le cors, ben resenblet marchis ;
Blanc[he] ad la barbe cume flur en avrill. »

Li amiralz en ad le helme enclin,
E en apres sin enbrunket sun vis :
Si grant doel ad sempres quiad murir.
Sin apelat Jangleu l’Ultremarin.

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette