BRIBES EN LIGNE
      soleil  le livre, avec bribes en ligne a il n’était qu’un pour michèle gazier 1) chaque automne les 1-nous sommes dehors. très saintes litanies  hier, 17       voyage  au mois de mars, 1166 en ceste tere ad estet ja quelque chose j’ai longtemps dans le train premier bernard dejonghe... depuis toulon, samedi 9       quand    regardant à sylvie sous la pression des pour lee  on peut passer une vie    tu sais le recueil de textes dernier vers aoi   si elle est belle ? je troisième essai deuxième apparition       pourqu quando me ne so itu pe mise en ligne « pouvez-vous macles et roulis photo 3 hans freibach : j’ai changé le pour qui veut se faire une   la production dernier vers aoi la vie est dans la vie. se c’est un peu comme si,  ce mois ci : sub beaucoup de merveilles et la peur, présente neuf j’implore en vain toutes ces pages de nos seul dans la rue je ris la il ne reste plus que le moi cocon moi momie fuseau autre petite voix antoine simon 18 epuisement de la salle,  “ce travail qui n’ayant pas       &agrav cyclades, iii° décembre 2001.       la       dans seins isabelle boizard 2005 l’art c’est la   ces sec erv vre ile certains soirs, quand je       au en cet anniversaire, ce qui et tout avait le galop du poème me dans ce pays ma mère       dans       la 1) notre-dame au mur violet tout en travaillant sur les    il halt sunt li pui e mult halt (de)lecta lucta         &eacut   nous sommes temps de pierres tous ces charlatans qui onzième deuxième approche de  au travers de toi je je reviens sur des la terre a souvent tremblé pour gilbert zacinto dove giacque il mio sur la toile de renoir, les vous avez sequence 6   le jusqu’à il y a deux nouveauté, j’arrivais dans les       une introibo ad altare à la mémoire de suite de vedo la luna vedo le     longtemps sur f les marques de la mort sur la liberté s’imprime à les avenues de ce pays       la saluer d’abord les plus       l̵       " ce paysage que tu contemplais les lettres ou les chiffres avant propos la peinture est frères et granz fut li colps, li dux en     après   marcel le 23 février 1988, il bal kanique c’est pour raphaël elle ose à peine ne faut-il pas vivre comme derniers vers sun destre ce n’est pas aux choses l’appel tonitruant du raphaël …presque vingt ans plus nu(e), comme son nom antoine simon 13       pav&ea mesdames, messieurs, veuillez il s’appelait jamais si entêtanteeurydice       dans pour andré   je ne comprends plus si grant dol ai que ne  il y a le l’heure de la quand sur vos visages les dernier vers aoi rare moment de bonheur, immense est le théâtre et    courant       en dernier vers aoi pour mes enfants laure et il était question non " je suis un écorché vif. a supposer quece monde tienne deuxième essai le    nous ce texte m’a été huit c’est encore à a la fin il ne resta que       grimpa pour jean-marie simon et sa macles et roulis photo 1 ce qui aide à pénétrer le 1254 : naissance de ce jour-là il lui       deux   adagio   je diaphane est le       le ma voix n’est plus que le 2 juillet la terre nous       mouans sartoux. traverse de dernier vers aoi  la lancinante abstraction voir figuration ce qui fait tableau : ce       banlie     oued coulant       sous carles li reis en ad prise sa attention beau pas une année sans évoquer       le f le feu s’est et ma foi, antoine simon 22  “comment antoine simon 33 je découvre avant toi i.- avaler l’art par  les trois ensembles 0 false 21 18 que d’heures   entrons il existe au moins deux madame dans l’ombre des si j’avais de son il arriva que normal 0 21 false fal au rayon des surgelés quand nous rejoignons, en merci à marc alpozzo       ton et il parlait ainsi dans la lu le choeur des femmes de 1.- les rêves de un verre de vin pour tacher      & station 4 : judas    jn 2,1-12 : accoucher baragouiner je crie la rue mue douleur il en est des meurtrières. je ne saurais dire avec assez  les œuvres de       les "moi, esclave" a rm : nous sommes en À max charvolen et la prédication faite patrick joquel vient de   le texte suivant a pour martine       bruyan vous n’avez  dans toutes les rues je dors d’un sommeil de dernier vers aoi macles et roulis photo les amants se tout à fleur d’eaula danse     les provisions deuxième apparition de madame a des odeurs sauvages dernier vers aoi Ç’avait été la premier vers aoi dernier les étourneaux !     l’é quand vous serez tout     rien chaises, tables, verres,       sur   au milieu de dire que le livre est une  martin miguel vient envoi du bulletin de bribes af : j’entends       m&eacu non, björg, et il fallait aller debout       de pareïs li seit la sept (forces cachées qui  pour de       " ce texte se présente la rencontre d’une tout mon petit univers en madame porte à       les coupé le sonà au seuil de l’atelier       cerisi       au i en voyant la masse aux je sais, un monde se       il marie-hélène les cuivres de la symphonie       "       alla pour daniel farioli poussant f le feu m’a suite du blasphème de un titre : il infuse sa À la loupe, il observa dont les secrets… à quoi si, il y a longtemps, les  l’exposition  franchement, pensait le chef, prenez vos casseroles et vi.- les amicales aventures le tissu d’acier l’erbe del camp, ki       au monde imaginal,       vu la vie humble chez les dans les rêves de la napolì napolì nous avons affaire à de       object rm : d’accord sur (josué avait lentement folie de josuétout est marcel alocco a bientôt, aucune amarre (dans mon ventre pousse une bribes en ligne a pour ma bien sûrla       bien   voici donc la ainsi va le travail de qui pour andré     " raphaël       l̵ antoine simon 17 ce 28 février 2002. les parents, l’ultime je déambule et suis       le la communication est au programme des actions imagine que, dans la sauvage et fuyant comme       reine la poésie, à la un nouvel espace est ouvert       neige je suis quand les eaux et les terres reprise du site avec la pour andrée apaches : il y a des objets qui ont la       la l’impression la plus pour jacqueline moretti, (ma gorge est une pour max charvolen 1) encore la couleur, mais cette j’aime chez pierre ce qui fascine chez macao grise deux ajouts ces derniers écoute, josué, reflets et echosla salle       allong lorsque martine orsoni lorsqu’on connaît une il faut aller voir   encore une « amis rollant, de   que signifie grande lune pourpre dont les       les     le je meurs de soif nice, le 18 novembre 2004 sculpter l’air : nice, le 8 octobre edmond, sa grande langues de plomba la cinq madame aux yeux nous dirons donc charogne sur le seuilce qui antoine simon 30 réponse de michel max charvolen, martin miguel     nous j’ai perdu mon  il est des objets sur mais jamais on ne  un livre écrit je n’ai pas dit que le de tantes herbes el pre       maquis li quens oger cuardise livre grand format en trois eurydice toujours nue à il souffle sur les collines quai des chargeurs de au lecteur voici le premier  référencem       voyage diaphane est le mot (ou intendo... intendo ! pour frédéric       force li emperere par sa grant dentelle : il avait depuis le 20 juillet, bribes temps de pierres dans la in the country tous feux éteints. des quand les mots le franchissement des le bulletin de "bribes     m2 &nbs à cri et à  zones gardées de le ciel de ce pays est tout il y a dans ce pays des voies il avait accepté pour nicolas lavarenne ma etudiant à tandis que dans la grande     vers le soir       la       une f les rêves de la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VIII
<- Bribe CCL | CCLII ->
Bribe CCLI


dernier vers

AOI

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette