BRIBES EN LIGNE
ce macao grise   pour olivier aux george(s) (s est la exode, 16, 1-5 toute  tous ces chardonnerets 10 vers la laisse ccxxxii karles se dort cum hume cette machine entre mes deuxième granz est li calz, si se " je suis un écorché vif.  avec « a la       un vous dites : "un "et bien, voilà..." dit le travail de bernard générations dans la caverne primordiale les durand : une les dernières       soleil       object  “ce travail qui et nous n’avons rien moisissures mousses lichens  au mois de mars, 1166 le lent tricotage du paysage       jardin       la marcel alocco a       la il était question non       je antoine simon 24 madame porte à on préparait noble folie de josué,       gentil six de l’espace urbain,  de la trajectoire de ce la rencontre d’une et ces se reprendre. creuser son dernier vers aoi depuis le 20 juillet, bribes     m2 &nbs  les œuvres de       mouett d’abord l’échange des dernier vers aoi une errance de dans ce pays ma mère  on peut passer une vie   iv    vers antoine simon 18 0 false 21 18 petites proses sur terre arbre épanoui au ciel suite de le 26 août 1887, depuis mieux valait découper et…  dits de À l’occasion de bientôt, aucune amarre dorothée vint au monde chaises, tables, verres,       allong  monde rassemblé       & ce pays que je dis est certains prétendent ce qui importe pour       pass&e       dans       à g. duchêne, écriture le le grand combat : dans le monde de cette       longte histoire de signes . macles et roulis photo 3 antoine simon 26 madame des forêts de Éléments - mon travail est une pas une année sans évoquer À max charvolen et martin l’erbe del camp, ki mesdames, messieurs, veuillez   adagio   je "moi, esclave" a on a cru à (josué avait lentement       et introibo ad altare polenta       sur le beaucoup de merveilles dans le pain brisé son le soleil n’est pas antoine simon 29 de pa(i)smeisuns en est venuz deuxième suite écrirecomme on se       magnol       vu pour anne slacik ecrire est ki mult est las, il se dort a supposer quece monde tienne dernier vers aoi quando me ne so itu pe tu le saiset je le vois       prenez vos casseroles et bien sûr, il y eut à la mémoire de j’aime chez pierre     les provisions je m’étonne toujours de la   pour le prochain mouans sartoux. traverse de antoine simon 5 archipel shopping, la     extraire 5) triptyque marocain je n’hésiterai je déambule et suis face aux bronzes de miodrag   pour théa et ses le 2 juillet pour andré villers 1) le géographe sait tout s’ouvre la sculpter l’air :       la les petites fleurs des       deux normalement, la rubrique ce texte m’a été   l’oeuvre vit son le franchissement des le plus insupportable chez       dans petit matin frais. je te dernier vers aoi présentation du que d’heures merle noir  pour dans les hautes herbes madame a des odeurs sauvages       sur je désire un légendes de michel nu(e), comme son nom spectacle de josué dit torna a sorrento ulisse torna       " antoine simon 23       au charogne sur le seuilce qui     surgi et te voici humanité je n’ai pas dit que le patrick joquel vient de toute une faune timide veille madame est une ce qui aide à pénétrer le       st pour michèle les dessins de martine orsoni 1257 cleimet sa culpe, si toutefois je m’estimais un titre : il infuse sa       fleure       &n quatrième essai de paien sunt morz, alquant pluies et bruines,  les premières d’un bout à temps où les coeurs j’ai donné, au mois la chaude caresse de laure et pétrarque comme pour philippe la littérature de dimanche 18 avril 2010 nous quand les mots tendresse du mondesi peu de       " madame dans l’ombre des dans le patriote du 16 mars   voici donc la est-ce parce que, petit, on souvent je ne sais rien de       juin toutes ces pages de nos   que signifie exacerbé d’air dans le train premier pour jean-louis cantin 1.- vous êtes sous l’occupation       le       chaque jamais si entêtanteeurydice (dans mon ventre pousse une À peine jetés dans le mi viene in mentemi il y a des objets qui ont la       b&acir chairs à vif paumes       assis       les       au    si tout au long       pav&ea     pourquoi coupé le sonà   un vendredi ecrire sur toute trace fait sens. que voici des œuvres qui, le       ( clere est la noit e la   six formes de la     ton  pour le dernier jour "si elle est       droite aucun hasard si se       jonath edmond, sa grande quai des chargeurs de  dernier salut au pour mon épouse nicole pour ma quatrième essai de "je me tais. pour taire.       j̵ un besoin de couper comme de ainsi va le travail de qui je suis dernier vers aoi       force       é deux nouveauté, ce paysage que tu contemplais       le 1-nous sommes dehors. À perte de vue, la houle des (josué avait autre petite voix la vie est dans la vie. se       "   se dans les horizons de boue, de poussées par les vagues « h&eacu normal 0 21 false fal 1254 : naissance de       le des conserves !  “la signification jusqu’à il y a le 23 février 1988, il l’évidence     un mois sans une autre approche de dernier vers aoi nous serons toujours ces de l’autre j’ai travaillé    courant  pour jean le outre la poursuite de la mise l’impossible il y a dans ce pays des voies un verre de vin pour tacher       pass&e la liberté de l’être en 1958 ben ouvre à       dans je découvre avant toi pour nicolas lavarenne ma   1) cette antoine simon 16 et si au premier jour il     quand sept (forces cachées qui pour gilbert       sur antoine simon 14 dans les carnets les enseignants : il est le jongleur de lui       l̵ le "patriote", antoine simon 15 je ne peins pas avec quoi, bribes en ligne a dans ma gorge se placer sous le signe de f tous les feux se sont tromper le néant dernier vers aoi c’est pour moi le premier la communication est libre de lever la tête vous avez Être tout entier la flamme "pour tes       en un       neige       sur pour mes enfants laure et pour lee   jn 2,1-12 : dernier vers aoi ainsi fut pétrarque dans sainte marie, 1.- les rêves de pour jean-marie simon et sa du bibelot au babilencore une quelques autres je suis occupé ces   maille 1 :que traquer ce jour-là il lui juste un la cité de la musique avant dernier vers aoi franchement, pensait le chef, antoine simon 22 pour frédéric j’ai ajouté un nouvel espace est ouvert de tantes herbes el pre je t’enlace gargouille a dix sept ans, je ne savais la musique est le parfum de je ne sais pas si l’homme est du fond des cours et des les avenues de ce pays hans freibach :  improbable visage pendu carissimo ulisse,torna a       su (elle entretenait l’impression la plus c’est seulement au pour max charvolen 1) dernier vers aoi       pav&ea au commencement était le corps encaisse comme il titrer "claude viallat, comme une suite de janvier 2002 .traverse pour michèle gazier 1 reprise du site avec la tout est possible pour qui toujours les lettres :       les       apparu lorsque martine orsoni encore la couleur, mais cette la réserve des bribes après la lecture de si tu es étudiant en antoine simon 3 constellations et       fourr& pour andré ensevelie de silence,    il "la musique, c’est le assise par accroc au bord de madame, c’est notre nécrologie li emperere s’est (en regardant un dessin de quand c’est le vent qui seul dans la rue je ris la       grappe l’attente, le fruit un soir à paris au bien sûrla "ah ! mon doux pays,     depuis le bulletin de "bribes branches lianes ronces la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Biga, Daniel > Le sentier qui serpente

DANIEL BIGA

<- Le haïku... | gentil petit matin... ->
Seul dans la rue...
© Daniel Biga

Les quatre saisons du Haïku : printemps

Ecrivain(s) : Biga
Clefs : poésie

seul dans la rue je ris

la raison à la connaître

je suis le seul


Publication en ligne : 17 février 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette