BRIBES EN LIGNE
    surgi pour jean gautheronle cosmos dont les secrets… à quoi   se       l̵ samuelchapitre 16, versets 1       sur    7 artistes et 1       &agrav jamais je n’aurais en ceste tere ad estet ja macles et roulis photo 4 troisième essai quatrième essai de fontelucco, 6 juillet 2000 (en regardant un dessin de       b&acir je suis bien dans       le toi, mésange à       nuage   ces sec erv vre ile ecrire sur li quens oger cuardise buttati ! guarda&nbs macao grise       les pour jean marie je serai toujours attentif à mon travail est une a ma mère, femme parmi deuxième apparition pour robert tu le saiset je le vois sa langue se cabre devant le j’ai ajouté il n’est pire enfer que issent de mer, venent as à cri et à       cette       les cet article est paru dans le quand les eaux et les terres la cité de la musique ici, les choses les plus ajout de fichiers sons dans       &agrav le passé n’est ainsi alfred… avant propos la peinture est       neige passet li jurz, la noit est je m’étonne toujours de la les petites fleurs des la mort, l’ultime port,       grimpa 1) la plupart de ces pour michèle gazier 1 (josué avait lentement et que dire de la grâce antoine simon 21 dans les horizons de boue, de       juin polenta  les éditions de pour daniel farioli poussant un trait gris sur la avez-vous vu le grand combat : morz est rollant, deus en ad merle noir  pour langues de plomba la le temps passe dans la la légende fleurie est charogne sur le seuilce qui il faut aller voir que reste-t-il de la deuxième approche de ici. les oiseaux y ont fait "le renard connaît un jour, vous m’avez   le 10 décembre les amants se a la libération, les   la production ce qui fascine chez quand vous serez tout grant est la plaigne e large       dans rêves de josué, madame des forêts de le scribe ne retient neuf j’implore en vain deux ajouts ces derniers       un la gaucherie à vivre,       le reflets et echosla salle clere est la noit e la 0 false 21 18 station 1 : judas dernier vers aoi       parfoi la fraîcheur et la la prédication faite  dans toutes les rues au seuil de l’atelier f le feu s’est       sur le quel ennui, mortel pour face aux bronzes de miodrag bribes en ligne a frères et paroles de chamantu ne faut-il pas vivre comme ce qu’un paysage peut tendresses ô mes envols   entrons attention beau pure forme, belle muette, pour jean-louis cantin 1.- deux mille ans nous raphaël  au mois de mars, 1166 mais jamais on ne rare moment de bonheur, à sylvie bribes en ligne a le coeur du dernier vers aoi jusqu’à il y a nous avancions en bas de comme une suite de macles et roulis photo 6 un besoin de couper comme de     à pour mireille et philippe       qui   anatomie du m et       object démodocos... Ça a bien un au commencement était dernier vers aoi tout en travaillant sur les    courant en introduction à je déambule et suis pour jacky coville guetteurs l’heure de la trois (mon souffle au matin ce qui fait tableau : ce que d’heures se placer sous le signe de juste un mot pour annoncer dans l’effilé de comme un préliminaire la gardien de phare à vie, au       au À perte de vue, la houle des (de)lecta lucta   ainsi fut pétrarque dans pour maguy giraud et madame est toute toute une faune timide veille une errance de après la lecture de pas sur coussin d’air mais pour martine, coline et laure         &n c’est la distance entre seins isabelle boizard 2005 chaque automne les mes pensées restent a toi le don des cris qui temps de pierres dans la    en À l’occasion de (josué avait  hier, 17 j’ai perdu mon antoine simon 31 libre de lever la tête madame chrysalide fileuse elle disposait d’une le galop du poème me in the country ce pays que je dis est antoine simon 24 accorde ton désir à ta je découvre avant toi sous l’occupation s’égarer on       &n     " c’était une le nécessaire non rien n’est plus ardu des voix percent, racontent  “... parler une       la temps de bitume en fusion sur la fraîcheur et la   ciel !!!! sainte marie, inoubliables, les  la toile couvre les clers est li jurz et li vous êtes diaphane est le     dans la ruela il existe deux saints portant     rien   pour théa et ses  epître aux       fourr&       le le recueil de textes       la       l̵       sur elle réalise des de toutes les des conserves !       "       &n accoucher baragouiner deuxième essai le quand sur vos visages les clquez sur merci à la toile de coupé en deux quand halt sunt li pui e mult halt traquer   (dans le les installations souvent,     faisant la l’impossible genre des motsmauvais genre de la nice, le 30 juin 2000       assis toujours les lettres : rossignolet tu la 1257 cleimet sa culpe, si       dans c’est pour moi le premier a supposer quece monde tienne martin miguel art et       d&eacu c’est parfois un pays   pour olivier bernard dejonghe... depuis on peut croire que martine toutefois je m’estimais pour m.b. quand je me heurte la question du récit il y a tant de saints sur  c’était temps de pierres   un a christiane je reviens sur des       sur attendre. mot terrible. le corps encaisse comme il réponse de michel dernier vers aoi ainsi va le travail de qui edmond, sa grande dernier vers aoi sept (forces cachées qui je suis     les provisions antoine simon 5 aux george(s) (s est la montagnesde aucun hasard si se titrer "claude viallat,       arauca       pour  au travers de toi je 0 false 21 18 li emperere par sa grant les plus terribles  “s’ouvre écrirecomme on se   3   

les de l’autre juste un l’art c’est la cinquième essai tout dans le train premier heureuse ruine, pensait et ces madame aux rumeurs  le "musée f les feux m’ont dernier vers doel i avrat, et  riche de mes l’appel tonitruant du epuisement de la salle, ce n’est pas aux choses bien sûrla j’aime chez pierre   on n’est vous avez a la femme au       pass&e macles et roulis photo 3       le légendes de michel si grant dol ai que ne et voici maintenant quelques antoine simon 29 paysage de ta tombe  et il y a dans ce pays des voies suite de de tantes herbes el pre de pa(i)smeisuns en est venuz       dans chairs à vif paumes  ce mois ci : sub       l̵ un nouvel espace est ouvert seul dans la rue je ris la pour michèle gazier 1) la vie est dans la vie. se et si tu dois apprendre à station 4 : judas  percey priest lakesur les ( ce texte a f toutes mes coupé le sonà ce texte se présente Être tout entier la flamme     double à propos “la à au labyrinthe des pleursils eurydice toujours nue à       les les durand : une antoine simon 33 guetter cette chose il existe au moins deux  référencem rien n’est vous avez   que signifie       voyage il n’était qu’un antoine simon 7 preambule – ut pictura et ma foi,       l̵       p&eacu rimbaud a donc dire que le livre est une   en grec, morías  “comment  les premières       rampan       neige 0 false 21 18  monde rassemblé 1. il se trouve que je suis dernier vers aoi i.- avaler l’art par f j’ai voulu me pencher deuxième essai avant dernier vers aoi religion de josué il reprise du site avec la cet univers sans maintenant il connaît le   six formes de la     une abeille de quand il voit s’ouvrir, l’illusion d’une     un mois sans       embarq       je ses mains aussi étaient pour helmut   adagio   je un tunnel sans fin et, à       sur deux ce travail vous est  je signerai mon villa arson, nice, du 17 quelques textes non, björg, et c’était dans la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VII

préparation des corps (soins aux morts)

dernier vers

AOI

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette