BRIBES EN LIGNE
 référencem heureuse ruine, pensait a toi le don des cris qui  ce mois ci : sub la brume. nuages       embarq elle disposait d’une le 15 mai, à pour michèle       le il ne reste plus que le diaphane est le et voici maintenant quelques mon travail est une karles se dort cum hume g. duchêne, écriture le pas sur coussin d’air mais       la pie religion de josué il ecrire les couleurs du monde       &       o il semble possible le 26 août 1887, depuis le tissu d’acier générations il ne sait rien qui ne va     [1]   il y a le       fourr&       il       deux pour alain borer le 26       pass&e ce qui aide à pénétrer le je meurs de soif À perte de vue, la houle des ensevelie de silence, la mort, l’ultime port,  dans le livre, le   iv    vers   pour le prochain (josué avait pour jean-louis cantin 1.- du fond des cours et des non, björg,  pour jean le dernier vers aoi   jouer sur tous les tableaux    si tout au long pour ma dans les carnets antoine simon 22       j̵ antoine simon 17       dans     m2 &nbs       cerisi paroles de chamantu       rampan « 8° de tout à fleur d’eaula danse pur ceste espee ai dulor e toutes sortes de papiers, sur vous avez « pouvez-vous en introduction à j’arrivais dans les f tous les feux se sont un homme dans la rue se prend reflets et echosla salle dans les rêves de la les dieux s’effacent si, il y a longtemps, les c’est un peu comme si, c’est la chair pourtant   ces notes a supposer quece monde tienne a propos d’une onzième bernard dejonghe... depuis antoine simon 33 ce 28 février 2002. dernier vers aoi l’instant criblé pour jean marie dans ma gorge       " "l’art est-il torna a sorrento ulisse torna ainsi va le travail de qui poussées par les vagues merci à marc alpozzo dernier vers aoi toutes ces pages de nos ses mains aussi étaient       allong aux george(s) (s est la sur l’erbe verte si est derniers deuxième apparition de       un pour mon épouse nicole passet li jurz, la noit est 1-nous sommes dehors. si j’avais de son   six formes de la je suis celle qui trompe travail de tissage, dans  l’écriture       &ccedi on préparait de pa(i)smeisuns en est venuz un verre de vin pour tacher à sylvie la fonction, aucun hasard si se   le 10 décembre tout en travaillant sur les dix l’espace ouvert au un temps hors du je me souviens de     du faucon l’existence n’est       quand       &agrav       " "et bien, voilà..." dit       sur le       le       grappe d’abord l’échange des (ma gorge est une dans le monde de cette josué avait un rythme mult est vassal carles de preambule – ut pictura moi cocon moi momie fuseau passet li jurz, si turnet a pour angelo peinture de rimes. le texte       sur      &       au         or très saintes litanies pour martine (la numérotation des i.- avaler l’art par zacinto dove giacque il mio les petites fleurs des du bibelot au babilencore une sur la toile de renoir, les pour le prochain basilic, (la   tout est toujours en mise en ligne     oued coulant de l’autre       je dernier vers aoi   etudiant à je sais, un monde se l’ami michel 5) triptyque marocain sous l’occupation ce va et vient entre       sur       parfoi de mes deux mains  les éditions de  dernières mises je suis occupé ces j’ai ajouté l’attente, le fruit de sorte que bientôt rossignolet tu la ne faut-il pas vivre comme mise en ligne d’un montagnesde pour andré villers 1)       en "je me tais. pour taire.       la deux ajouts ces derniers       entre       crabe- dernier vers aoi on peut croire que martine immense est le théâtre et   que signifie et  riche de mes dernier vers aoi la deuxième édition du       sur le six de l’espace urbain, même si       le nos voix nous savons tous, ici, que dire que le livre est une       le nous lirons deux extraits de rien n’est plus ardu       aujour temps où le sang se la musique est le parfum de pas de pluie pour venir pour marcel merle noir  pour    au balcon  jésus "ces deux là se attendre. mot terrible. se placer sous le signe de 1254 : naissance de lorsque martine orsoni     l’é suite de rimbaud a donc   on n’est la terre a souvent tremblé       m&eacu 7) porte-fenêtre ouverture d’une se reprendre. creuser son apaches : une errance de démodocos... Ça a bien un   ciel !!!!       l̵ tous ces charlatans qui ajout de fichiers sons dans tromper le néant des quatre archanges que       voyage ce monde est semé       vaches       sur   adagio   je       une voudrais je vous       juin 1 la confusion des   en grec, morías       au antoine simon 6 abstraction voir figuration pour martin chercher une sorte de fontelucco, 6 juillet 2000     hélas, c’est vrai       neige rm : d’accord sur sous la pression des le 2 juillet     de rigoles en cinquième essai tout in the country ço dist li reis : des voix percent, racontent pour mes enfants laure et  “la signification imagine que, dans la epuisement de la salle, trois (mon souffle au matin a propos de quatre oeuvres de     quand       pass&e madame est toute carles respunt : able comme capable de donner       la la tentation du survol, à nous serons toujours ces     depuis et il parlait ainsi dans la dernier vers aoi  tu ne renonceras pas. il en est des meurtrières. polenta pourquoi yves klein a-t-il si tu es étudiant en la force du corps,    courant antoine simon 23 madame chrysalide fileuse       aux « voici une il faut dire les c’est parfois un pays  “ne pas       avant "nice, nouvel éloge de la ce qui fait tableau : ce       le saluer d’abord les plus face aux bronzes de miodrag f les feux m’ont quando me ne so itu pe vous avez   encore une   (dans le il est le jongleur de lui 1) la plupart de ces  la lancinante cet article est paru cinquième citationne quand nous rejoignons, en je désire un       les       " je rêve aux gorges       voyage       apr&eg madame dans l’ombre des les doigts d’ombre de neige       montag f le feu m’a il y a des objets qui ont la assise par accroc au bord de granz fut li colps, li dux en villa arson, nice, du 17 “dans le dessin napolì napolì histoire de signes . à cri et à dieu faisait silence, mais pour helmut quatrième essai rares dorothée vint au monde antoine simon 25 le nécessaire non dans le respect du cahier des c’est ici, me deuxième essai le il arriva que iv.- du livre d’artiste dernier vers aoi j’ai donné, au mois juste un la route de la soie, à pied, dernier vers aoi  les œuvres de et c’était dans       ton viallat © le château de    nous f les rêves de allons fouiller ce triangle bel équilibre et sa langues de plomba la sixième       sur que reste-t-il de la toi, mésange à nouvelles mises en "mais qui lit encore le       banlie il existe au moins deux pour andrée   entrons       midi       je     sur la pente glaciation entre et tout avait       dans       "       je titrer "claude viallat, franchement, pensait le chef, essai de nécrologie, monde imaginal,       ...mai     une abeille de tout est possible pour qui       ce carles li reis en ad prise sa dernier vers aoi de toutes les les oiseaux s’ouvrent  mise en ligne du texte quatre si la mer s’est  martin miguel vient dernier vers aoi passent .x. portes, au programme des actions la terre nous  au travers de toi je il avait accepté l’appel tonitruant du la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > Avec Henri Maccheroni > Christs 1

Temps où le sang se teint de la pulvérulence des os
Sur le tam-tam de nos ventres à grands coups de talon la douleur chante j’engage des cérémonies solennelles devant la face de Dieu ainsi mon crâne s’émiette j’arrache des accords que je voudrais harmonieux aux cordes incandescentes


*


Même au fond de l’hiver
Agenouille-toi devant l’homme
Au corps nu cloué sur le bois
Aux os rompus
Au cœur transpercé par nos armes
Qui porta tout le poids du monde
Tout le monde
Toute l’offense
Parce qu’il incarna l’amour
Et que seul peut-être il fut Dieu.


*



Dans la désolation de l’hiver
Il est juste que je m’agenouille
Devant le Corps meurtri de l’homme
Aux os rompus
La beauté de choses tremble
Sous les mensonges de la mort
Comme sa mort au Golgotha
Son amour nous écartèle
Publication en ligne : 8 janvier 2009
/ Bibliophilie

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette