BRIBES EN LIGNE
qu’est-ce qui est en antoine simon 23 antoine simon 9 dans le train premier j’ai travaillé outre la poursuite de la mise je découvre avant toi f les marques de la mort sur toujours les lettres : dont les secrets… à quoi  si, du nouveau deux ce travail vous est o tendresses ô mes "nice, nouvel éloge de la le temps passe dans la samuelchapitre 16, versets 1 il pleut. j’ai vu la       dans     tout autour diaphane est le mot (ou mi viene in mentemi je t’enfourche ma de pareïs li seit la on croit souvent que le but       &ccedi je suis la tentation du survol, à et combien de tantes herbes el pre  improbable visage pendu c’est extrêmement bernadette griot vient de et que dire de la grâce   si vous souhaitez douze (se fait terre se antoine simon 13       m̵       sous     du faucon  “ce travail qui       pass&e ce qui aide à pénétrer le       d&eacu pure forme, belle muette, antoine simon 22 moisissures mousses lichens antoine simon 11       la pie toutes sortes de papiers, sur carles respunt :       je  avec « a la station 4 : judas  je n’ai pas dit que le       pour     le vos estes proz e vostre rêves de josué, ce qu’un paysage peut (elle entretenait le franchissement des       "       dans voile de nuità la   un vendredi     au couchant c’est le grand carcassonne, le 06 ne pas négocier ne l’art n’existe je reviens sur des tout en vérifiant se reprendre. creuser son dernier vers que mort  on peut passer une vie passent .x. portes, un soir à paris au la terre nous laure et pétrarque comme  les œuvres de  zones gardées de       fourr& approche d’une  je signerai mon antoine simon 25     les fleurs du pour ma à propos “la il y a dans ce pays des voies de proche en proche tous       je me       la et il fallait aller debout voudrais je vous   pour le prochain (de)lecta lucta         dans       &agrav tant pis pour eux.       glouss saluer d’abord les plus       sur générations ] heureux l’homme         &n ce qui fascine chez attendre. mot terrible. antoine simon 7       deux cinquième essai tout un verre de vin pour tacher merci à la toile de       soleil       &agrav rita est trois fois humble. il existe deux saints portant dorothée vint au monde       é bel équilibre et sa deuxième essai 10 vers la laisse ccxxxii       ce si tu es étudiant en tendresses ô mes envols la brume. nuages dans les hautes herbes en introduction à   la baie des anges dans le respect du cahier des raphaËl pour robert mais non, mais non, tu quand il voit s’ouvrir,       jonath la liberté s’imprime à nous avons affaire à de dernier vers aoi       l̵       ma lentement, josué dernier vers aoi       dans « pouvez-vous       la (ma gorge est une pour mes enfants laure et g. duchêne, écriture le       &agrav       " la lecture de sainte j’ai donc de toutes les  hier, 17 rm : d’accord sur       ce les étourneaux ! macles et roulis photo 7 et  riche de mes comme c’est       je de profondes glaouis  la lancinante       le pour helmut a grant dulur tendrai puis       m̵ il tente de déchiffrer,       "       allong       soleil “dans le dessin paien sunt morz, alquant   j’ai souvent  née à 1 la confusion des face aux bronzes de miodrag ma voix n’est plus que "mais qui lit encore le de l’autre pour nicolas lavarenne ma tous ces charlatans qui nous viendrons nous masser la réserve des bribes normalement, la rubrique       le       la il arriva que       "   maille 1 :que j’arrivais dans les où l’on revient quand vous serez tout je t’ai admiré, il ne s’agit pas de       sur il n’est pire enfer que       object  marcel migozzi vient de les petites fleurs des tout le problème       arauca       magnol l’heure de la et ma foi, juste un paysage de ta tombe  et juste un mot pour annoncer dans ce périlleux       marche à propos des grands   encore une epuisement de la salle,       la frères et une fois entré dans la antoine simon 10 (josué avait lentement à la bonne  de même que les carissimo ulisse,torna a     nous je suis occupé ces folie de josuétout est jusqu’à il y a reprise du site avec la la bouche pleine de bulles       la       dans avant dernier vers aoi       p&eacu   1) cette       le pour michèle aueret ce pays que je dis est vous deux, c’est joie et c’est une sorte de le 26 août 1887, depuis autre citation"voui sous la pression des les dessins de martine orsoni   torna a sorrento ulisse torna antoine simon 27       l̵ bernard dejonghe... depuis une autre approche de mise en ligne     pluie du viallat © le château de tromper le néant tout est prêt en moi pour le temps passe si vite,       allong ….omme virginia par la pour gilbert la mastication des je ne peins pas avec quoi, temps où le sang se vedo la luna vedo le le soleil n’est pas   marcel   voici donc la vi.- les amicales aventures gardien de phare à vie, au à sylvie macles et roulis photo 1       enfant le corps encaisse comme il station 3 encore il parle au rayon des surgelés les textes mis en ligne que reste-t-il de la noble folie de josué,       que       aujour       le f tous les feux se sont quando me ne so itu pe       au janvier 2002 .traverse       vu langues de plomba la j’aime chez pierre un tunnel sans fin et, à errer est notre lot, madame,     rien il y a tant de saints sur clere est la noit e la le texte qui suit est, bien elle réalise des f le feu s’est mes pensées restent       j̵ nu(e), comme son nom des conserves ! apaches : dans les écroulements       et       sur intendo... intendo !       vaches       quand marie-hélène depuis le 20 juillet, bribes comment entrer dans une c’est un peu comme si,       bonheu pour raphaël il avait accepté   anatomie du m et       &n religion de josué il non... non... je vous assure, a claude b.   comme on préparait       retour tout en travaillant sur les souvent je ne sais rien de a dix sept ans, je ne savais ainsi fut pétrarque dans     les provisions (vois-tu, sancho, je suis       midi un jour nous avons "si elle est antoine simon 31 ce jour là, je pouvais       st tous feux éteints. des ecrire sur le bulletin de "bribes     sur la pente       sur temps de cendre de deuil de   dits de tu le sais bien. luc ne f qu’il vienne, le feu antoine simon 30 f le feu s’est j’ai changé le dernier vers aoi ne faut-il pas vivre comme morz est rollant, deus en ad titrer "claude viallat,       alla dans les carnets  “s’ouvre toute trace fait sens. que le samedi 26 mars, à 15 dernier vers aoi quelque temps plus tard, de a la femme au préparation des       object    il très malheureux...       dans       la       su et te voici humanité   tout est toujours en  monde rassemblé ce monde est semé livre grand format en trois polenta chairs à vif paumes le scribe ne retient pour martine, coline et laure toutefois je m’estimais le passé n’est réponse de michel deuxième     à       ruelle a christiane    en     &nbs     double   entrons (dans mon ventre pousse une dernier vers aoi troisième essai et troisième essai onzième et je vois dans vos f les rêves de siglent a fort e nagent e montagnesde franchement, pensait le chef,  les premières       une "ces deux là se la parol

Accueil > Agenda
<- Exposition Leonardo Rosa | Les Bribes en danse ->
Lecture de R. Monticelli, R. Durand, G. Renouf

Médiathèque de Cavalaire (Var)


Le 10 octobre, à la médiathèque de Cavalaire (Var), Lectures de R. Monticelli, R. Durand et G. Renouf.


Agrandir le plan

Publication en ligne : 10 octobre 2011

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette