BRIBES EN LIGNE
  pour olivier     sur la il avait accepté il n’y a pas de plus       l’ pour robert neuf j’implore en vain       jonathan page suivante ► page les étourneaux ! ce jour-là il lui je t’ai admiré, ...et la mémoire rêve       dans le 1 2  l’heure de la pour maxime godard 1 haute i.- avaler l’art par pour alain borer le 26       voyage page suivante ► page le 15 mai, à     dans la rue la       magnolia antoine simon 33       pass&eac madame, on ne la voit jamais antoine simon 13 la fraîcheur et la antoine simon 18 chers élèves du collège le scribe ne retient ainsi fut pétrarque dans     extraire voir l’essai sur la galerie chave qui maintenant il connaît le carissimo ulisse, torna a ce qui importe pour a-t-il 1 2  j’ai donné, au mois au seuil de l’atelier gardien de phare à vie, au grant est la plaigne e large la danse de pour martin trois (mon souffle au matin sans être grand       l’ autre petite voix       devant toujours les lettres : très saintes litanies l’entreprise dont je me       à aller à la bribe suivante       neige page suivante gérard page précédente le café les ruelles blanches qui la poésie, à la j’ai relu daniel biga, la bouche pleine de bulles il en est des noms comme du et ces station 1 : judas l’illusion d’une       le 1 2        pass&eac les textes mis en ligne dernier vers aoi aux barrières des octrois    7 artistes et 1 petit matin frais. je te     pourquoi tu préparation des corps  je ne voulais pas la prédication faite juste un dernier vers aoi   dix l’espace ouvert au le slam ? une ruse de 1254 : naissance de dernier vers aoi  ce qui importe pour pour martine à sylvie hans freibach :       é je reviens sur des eurydice toujours nue à commencé le 10 mars 2019,       à       un et si tu dois apprendre à       apr&egra encore une citation “tu aller à la bribe suivante page suivante page le corps encaisse comme il les cuivres de la symphonie carles respunt :       rampant pour accéder au pdf du « et bien,       le pour le prochain basilic, (la le tissu d’acier       grappes aller à la bribe suivante antoine simon 6 a claude b.   comme une dernier vers aoi je suis occupé ces quand c’est le vent qui       "j& morz est rollant, deus en ad page suivante ► page histoire de signes .   tout est toujours en       apparu pour jacqueline moretti, josué avait un rythme 0- souviens-toi. sa page suivante page   *   libre       au l’eau froide de l’anse décembre 2001. quand il voit s’ouvrir, nous savons tous, ici, que pour jean gautheron le cosmos le travail de bernard il y a longtemps,    il nous serons toujours ces tant pis pour eux. ne pas négocier ne     rien       " 1 2 3 page suivante ► page sept (forces cachées qui deux ajouts ces derniers mélodie pour écouter la lecture, c’est extrêmement       "je c’est ici, me 1 la confusion des dans l’innocence des passet li jurz, si turnet a       objectif il souffle sur les collines       le ciel la mort, l’ultime port, il était question non   en grec, morías polenta       sur le       je i en voyant la masse aux   que signifie dans le monde de cette torna a sorrento ulisse torna présentation du       ( au commencement était       sur normal 0 21 false fal mougins. décembre page suivante ► page       le bernard dejonghe... depuis  tous ces chardonnerets 1 2  il a surgi sans crier       midi       quinze je ne saurais dire avec assez deux nouveauté, pour mireille et philippe le thème         or pour accéder au pdf, préparer le ciel i 7) porte-fenêtre     " toi, mésange à le texte qui suit est, bien       araucari le peintre manuel casimiro quand on arrive de new-york 1 2 3 exode, 16, 1-5 toute la musique est le parfum de dernier vers aoi dernier vers aoi       les     quand basile 1 2  1 2        la bribes dans le nid de   voici donc la merci à marc alpozzo de mes deux mains       il       chaque la vie humble chez les     son  martin miguel vient rien n’est plus ardu       dans le traquer       sur le fin première       longtemp commençons donc par aller à la bribe suivante textes mis en ligne en mars       la titrer "claude viallat, écoute, josué, à la mémoire voudrais je vous il y a des mots, mais comme et tout avait       m’ pas de pluie pour venir       le nice, le 8 octobre a ma mère, femme parmi  l’exposition        voyage douze (se fait terre se portrait. 1255 : 13) polynésie       dans préparer le ciel ii       la dernier vers doel i avrat,   nous sommes 1 2 3 les lettres ou les chiffres antoine simon 24 frères et sauver la vie c’est ne attelage ii est une œuvre des voix percent, racontent zacinto dove giacque il mio une fois entré dans la       dans le antoine simon 11  de même que les c’est une sorte de quelques autres en cet anniversaire, ce qui ki mult est las, il se dort charogne sur le seuil ce qui dans les carnets   la baie des anges la chaise, le châssis, le pour jean-louis cantin 1.- petites proses sur terre la réserve des bribes seul dans la rue je ris la  le "musée  au travers de toi je   au milieu de       aux (dans mon ventre pousse une autre citation page suivante ► page       maquis on cheval     pluie du antoine simon 14 nice, le 18 novembre 2004 dernier vers aoi de pa(i)smeisuns en est venuz cliquetis obscène des madame a des odeurs sauvages       fourmi&n ecrire les couleurs du monde       ( marie-hélène       enfant ils avaient si longtemps, si a la libération, les il tente de déchiffrer,   adagio   je       pour dernier vers aoi de proche en proche tous page précédente page li emperere par sa grant le temps passe dans la antoine simon 25 page suivante ► page ma mémoire ne peut me tous ces charlatans qui       la thème principal :     nous avions rêve, cauchemar, toutes sortes de papiers, sur tout est possible pour qui   (dans le  les œuvres de textes mis en ligne en nous serons toujours ces max charvolen, martin miguel  monde rassemblé antoine simon 23 page suivante ► page  tu vois im font chier comment entrer dans une rafale n° 3 des ici, les choses les plus le poiseau de parisi mon À la loupe, il observa page suivante ► page page suivante ► page que nos princes et empereurs bernadette griot vient de nice, le 30 juin 2000  les éditions de et nous n’avons rien sur la toile de renoir, les de prime abord, il  dans le livre, le toulon, samedi 9 certains prétendent quelques textes je t’enlace gargouille jamais si entêtanteeurydice       une       dans le seins isabelle boizard       baie       les page suivante ► page       retourn&    au balcon on peut croire que martine depuis le 20 juillet, bribes saluer d’abord les plus la liberté de l’être page suivante ► page derniers page suivante ► page le réveil des satyres tous page suivante ► page  le grand brassage des souvent je ne sais rien de début de la mise en ligne de pour accéder au texte, « la musique, de la {{}} on trouvera la a la fin   il ne resta sors de mon territoire. fais       sur la le soleil n’est pas page suivante ► page je n’aime pas ce monde. toutefois je m’estimais se reprendre. creuser son si j’étais un mise en ligne d’un       sur le pas facile d’ajuster le       fleurett       cette dans les écroulements abstraction voir figuration travail de tissage, dans page suivante page       aujourd tout mon petit univers en       l’ tout le problème page suivante ► page       la pie       à j’ai parlé deux ce travail vous est page suivante ► page       le mise en ligne la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Glück Michaël > Poésie 2002-2003

MICHAËL GLÜCK

À CADENET
© Michaël Glück
Publication en ligne : 19 décembre


la pluie est indifférente
aux mots qui la nomment
elle est sans souci
ni généreuse ni avare

la pluie est sans adjectif
ainsi la terre
l’arbre et le vent

ce qui est n’est pas
atteint par la langue

le lexique du monde
ne touche pas le monde

les mots sont dans la bouche
pour d’autres pluies

Cadenet, le 26/11/02

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP