aller au sommaire | poursuivre l'errance

C’est pour dire..., Rêves de terre

Artiste(s) : Cantin (site)

Pour Jean-Louis Cantin

1.- Terre nourrie de la vie qui sera et de celle qui fut

2.- Terre qui d’eau et d’air nourrit toutes les vies dans la douceur des enfouissements leur douceur leur chaleur leur fraîcheur

3.- Terre gravée de la forme des pas celle de l’en marche des corps

4.- (Terre) qui garde mémoire en creux accidents effacements pertes sillons

5.- Rêves de Terre gorgés d’air et d’eau par tous les tuyaux de leurs fibres

6.- (Rêves de Terre) épanouis dans les ocres et les verts solidifiés en bruns

7.- ils inscrivent dans leurs stries et jusque dans leur construction la plus intime des souvenirs d’air et d’eau

8.- Rêves de Terre marqués des caresses et des rigueurs du temps

9.- Rêves des ossements de la terre restes durcis des caprices et des assauts du feu

10.- Rêves de la terre matière et matrice de toutes les nefs et de toutes les stèles

11.- Rêves des rêves de Terre aux longues et pâles fibres

12 leur ordonnance mesurée et comptée étend sur toute la terre la peau sensible des ses voiles

13.- Grande peau qui couvre tous les rêves des rêves de Terre elle les protèges des heurts et des douleurs et en conserve la trace en rides sillons tuméfactions accidents cicatrices effacements

14.- Peau endurcie de douleurs couverte du réseau dense des appels du sang

15.- Les échanges de nos souffles modèlent les accidents de l’air que notre voix sculpte maternelle

Publication en ligne : 24 mars 2008
Première publication : 29 mai 1991

Pour retrouver "Rêves de terre" dans " Les rossignols du crocheteur ", aller à : Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > C’est pour dire...

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette