BRIBES EN LIGNE
la rencontre d’une macles et roulis photo 3 se reprendre. creuser son je rêve aux gorges  ce mois ci : sub       baie le poiseau de parisi mon     son a supposer que ce monde 1 2  iloec endreit remeint li os quatrième essai de à propos “la tant pis pour eux. la danse de f qu’il vienne, le feu       la ( ce texte a quatre si la mer s’est un titre : il infuse sa  tous ces chardonnerets       m’       en deux et que dire de la grâce dernier vers aoi vue à la villa tamaris dieu faisait silence, mais paien sunt morz, alquant  marcel migozzi vient de       entre       sur       dans le dans un clignement de       l’ 1 2  à bernadette       le  pour le dernier jour       neige quand il voit s’ouvrir,       ".. torna a sorrento ulisse torna issent de mer, venent as (de)lecta lucta   joseph a pour sens "dieu pour martine, coline et laure aux george(s) (s est la ce texte m’a été deux ce travail vous est suite de voile de nuit à la et ma foi,       apr&egra il s’appelait   et que vous dire des (la numérotation des l’heure de la   la baie des anges viallat © le château de       sur le 1254 : naissance de d’un côté poème pour temps de pierres dans la mi viene in mentemi « pouvez-vous   encore une       aux seins isabelle boizard 2005       dé rafale n° 4 on le Ç’avait été la (josué avait lentement       assis rita est trois fois humble. deux ajouts ces derniers 1.- les rêves de       chaque mes pensées restent   un vendredi la légende fleurie est       au fond  c’était macao grise       aujourd bel équilibre et sa j’ai donné, au mois charogne sur le seuil ce qui 1 au retour au moment il arriva que c’est seulement au dernier vers que mort       gentil le 23 février 1988, il le numéro exceptionnel de avant même de commencer, intendo... intendo ! la galerie chave qui granz fut li colps, li dux en pour jean-louis cantin 1.- et voici maintenant quelques jamais je n’aurais elle ose à peine dans les hautes herbes <script     sur la toile de renoir, les les routes de ce pays sont dernier vers aoi  les premières c’était une siglent a fort e nagent e  martin miguel vient tous ces charlatans qui       sous tendresses ô mes envols j’ai perdu mon il avait accepté la fraîcheur et la « 8° de pour helmut deuxième essai       le j’ai relu daniel biga, temps de bitume en fusion sur ce n’est pas aux choses dessiner les choses banales antoine simon 32 exode, 16, 1-5 toute       deux les dernières thème principal : antoine simon 11 "le renard connaît qu’est-ce qui est en 1 2  ouverture de l’espace la vie est ce bruissement       entre un texte que j’ai « tu sais ce que   (à  dans le livre, le dans les carnets le geste de l’ancienne,       coude     le cygne sur       le   « moi, saluer d’abord les plus       le présentation du toutes sortes de papiers, sur pour andré mille fardeaux, mille « la musique,  zones gardées de la toile ou, du moins, la google15f25081e0346654.html pour robert  le "musée dernier vers aoi pour jacky coville guetteurs il pleut. j’ai vu la le plus insupportable chez outre la poursuite de la mise constellations et       la « ah ! mon violette cachée ton   ces sec erv vre ile « et bien, ce qui importe pour passet li jurz, si turnet a antoine simon 14 autre citation "voui       les « voici beatrice machet le       marche cet univers sans dernier vers aoi on croit souvent que le but       enfant livre grand format en trois abstraction voir figuration quand c’est le vent qui       parfois je désire un 10 vers la laisse ccxxxii granz est li calz, si se antoine simon 30 un trait gris sur la rien n’est plus ardu  avec « a la on trouvera la video   on n’est sables mes paroles vous     du faucon légendes de michel huit c’est encore à immense est le théâtre et cyclades, iii° nous serons toujours ces toulon, samedi 9 antoine simon 28 tous feux éteints. des dans le pain brisé son   le texte suivant a sequence       " quand les mots approche d’une il aurait voulu être je me souviens de  monde rassemblé archipel shopping, la genre des mots mauvais genre       la       "j& des voiles de longs cheveux reprise du site avec la nous lirons deux extraits de ici, les choses les plus de sorte que bientôt pour martin art jonction semble enfin     nous avions ce 28 février 2002. juste un mot pour annoncer dernier vers aoi je suis       la la lecture de sainte arbre épanoui au ciel pour michèle   iv    vers de pareïs li seit la     de rigoles en sept (forces cachées qui       "       ...mais nu(e), comme son nom il ne reste plus que le l’appel tonitruant du quatrième essai de  il est des objets sur antoine simon 3 introibo ad altare neuf j’implore en vain rafale     longtemps sur de prime abord, il 1 2  merci au printemps des recleimet deu mult   saint paul trois       ruelle station 4 : judas  attention beau je voudrais voir les arbres       à et que vous dire des assise par accroc au bord de nous viendrons nous masser j’ai parlé       un n’ayant pas une autre approche de il n’était qu’un       maquis       je me       l’ (dans mon ventre pousse une rêve, cauchemar,       j’ depuis le 20 juillet, bribes       dans le     chambre la liberté s’imprime à la vie humble chez les   ciel !!!! mieux valait découper histoire de signes . madame, on ne la voit jamais dernier vers aoi rafale n° 9 un le lourd travail des meules 1- nous sommes dehors. quel étonnant       é 1 la confusion des abu zayd me déplait. pas      & monde imaginal, percey priest lake sur les ce monde est semé       la la terre a souvent tremblé je suis celle qui trompe ço dist li reis : deuxième suite    7 artistes et 1       devant f dans le sourd chatoiement après la lecture de entr’els nen at ne pui  dans toutes les rues il existe deux saints portant un jour, vous m’avez j’ai ajouté dans l’innocence des 1 2  antoine simon 31 de l’autre c’est le grand tendresse du monde si peu tu le sais et je le vois       fleurett   au milieu de ki mult est las, il se dort pur ceste espee ai dulor e madame est une torche. elle 1) la plupart de ces ma voix n’est plus que paroles de chaman tu carissimo ulisse, torna a ce pays que je dis est les doigts d’ombre de neige         or pour jean-marie simon et sa macles et roulis photo   d’un coté,     hélas, toi, mésange à et si tu dois apprendre à i mes doigts se sont ouverts "nice, nouvel éloge de la li emperere s’est vedo la luna vedo le       à  l’écriture une il faut dire les un texte que j’ai madame, c’est notre la vie est dans la vie. se la bouche pure souffrance     tout autour f le feu s’est effleurer le ciel du bout des  pour jean le ce macles et roulis photo 6 le pendu ses mains aussi étaient les parents, l’ultime dans le pays dont je vous au seuil de l’atelier faisant dialoguer       droite quai des chargeurs de 1 2  petites proses sur terre merci à marc alpozzo  au mois de mars, 1166       dans les oiseaux s’ouvrent les petites fleurs des    de femme liseuse    nous (josué avait au matin du c’est extrêmement grande lune pourpre dont les dernier vers aoi d’un bout à il ne sait rien qui ne va la route de la soie, à pied, temps où le sang se <img852|left> forest le 10 décembre 2013, il y a dans ce pays des voies le travail de bernard       la « ces deux là a la libération, les la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Machet Béatrice

Publication en ligne : 18 janvier

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP