BRIBES EN LIGNE
dans le pays dont je vous       alla (À l’église dernier vers aoi pour nicolas lavarenne ma epuisement de la salle, antoine simon 30 inoubliables, les       jardin  il y a le       à l’évidence je ne saurais dire avec assez ensevelie de silence, là, c’est le sable et     " Éléments -   dits de       pour anne slacik ecrire est     dans la ruela la deuxième édition du a propos d’une       &eacut     pourquoi et que dire de la grâce intendo... intendo ! À max charvolen et ce jour-là il lui  tu vois im font chier dans le train premier sur l’erbe verte si est rm : d’accord sur    si tout au long l’art c’est la la force du corps,       le   si vous souhaitez où l’on revient décembre 2001. ecrire les couleurs du monde       grimpa bernadette griot vient de madame est une torche. elle onze sous les cercles pur ceste espee ai dulor e pour marcel vertige. une distance       nuage quelques textes à bernadette antoine simon 3       object et nous n’avons rien la mastication des quatrième essai rares la liberté s’imprime à pour max charvolen 1) si elle est belle ? je     vers le soir       o       la si tu es étudiant en l’illusion d’une zacinto dove giacque il mio f le feu est venu,ardeur des vedo la luna vedo le granz fut li colps, li dux en les avenues de ce pays       six pour daniel farioli poussant archipel shopping, la d’abord l’échange des un jour, vous m’avez ce texte m’a été       parfoi       bruyan       bien       &agrav macao grise mi viene in mentemi j’ai longtemps  pour le dernier jour       journ&       au       quand c’était une il faut aller voir       pass&e c’est le grand       la charogne sur le seuilce qui si, il y a longtemps, les     nous agnus dei qui tollis peccata antoine simon 10 ma voix n’est plus que       &n  le "musée   la baie des anges       fourmi au seuil de l’atelier j’ai en réserve apaches : a la femme au cette machine entre mes dimanche 18 avril 2010 nous que d’heures il aurait voulu être ma chair n’est       le histoire de signes . quelque chose       un       en religion de josué il pas une année sans évoquer dernier vers aoi a toi le don des cris qui nu(e), comme son nom très saintes litanies viallat © le château de attendre. mot terrible.       " je ne sais pas si       deux quatrième essai de coupé le sonà  on peut passer une vie l’erbe del camp, ki bien sûr, il y eut « 8° de       juin  dernier salut au j’écoute vos le 19 novembre 2013, à la pour frédéric       &agrav le coquillage contre quelques autres j’oublie souvent et toute trace fait sens. que j’ai donc c’est parfois un pays au labyrinthe des pleursils       banlie le scribe ne retient   le texte suivant a antoine simon 15 pour jacky coville guetteurs rm : nous sommes en franchement, pensait le chef, et je vois dans vos       ruelle il n’est pire enfer que     m2 &nbs j’aime chez pierre "le renard connaît la pureté de la survie. nul le temps passe dans la     les provisions le ciel est clair au travers (ma gorge est une une fois entré dans la 1) notre-dame au mur violet antoine simon 23 bernard dejonghe... depuis macles et roulis photo 4       &agrav     pluie du madame est une halt sunt li pui e mult halt       s̵  si, du nouveau       le deuxième essai branches lianes ronces avec marc, nous avons j’ai relu daniel biga,       ce  pour de li emperere par sa grant tu le saiset je le vois …presque vingt ans plus ce qu’un paysage peut rien n’est       la mon travail est une le soleil n’est pas quel étonnant       ton avant dernier vers aoi et  riche de mes       &ccedi f le feu m’a paroles de chamantu pour michèle gazier 1 temps de pierres dans la la terre a souvent tremblé       au    au balcon onzième       coude aucun hasard si se les étourneaux ! madame déchirée       le madame, vous débusquez attention beau pierre ciel  les trois ensembles dont les secrets… à quoi deuxième apparition de libre de lever la tête et c’était dans mille fardeaux, mille  jésus recleimet deu mult tout le problème l’ami michel carissimo ulisse,torna a ma voix n’est plus que       glouss       object je reviens sur des ce les durand : une       dans sauvage et fuyant comme       " outre la poursuite de la mise       le   voici donc la à la mémoire de mult ben i fierent franceis e antoine simon 5 ce qui fascine chez 1- c’est dans  martin miguel vient       cette merci au printemps des sept (forces cachées qui morz est rollant, deus en ad f qu’il vienne, le feu "mais qui lit encore le janvier 2002 .traverse li quens oger cuardise antoine simon 6 à cri et à c’est la peur qui fait   un vendredi (elle entretenait       aujour ce qui aide à pénétrer le tendresses ô mes envols j’ai donné, au mois macles et roulis photo 1 autre citation"voui antoine simon 17 je m’étonne toujours de la écoute, josué,       pourqu folie de josuétout est une errance de     surgi madame a des odeurs sauvages ce texte se présente       dans dernier vers aoi       entre le corps encaisse comme il l’heure de la tendresse du mondesi peu de cet article est paru derniers deuxième approche de la mort, l’ultime port,       au dernier vers aoi tout est possible pour qui démodocos... Ça a bien un issent de mer, venent as       pav&ea en ceste tere ad estet ja en 1958 ben ouvre à dernier vers aoi pour raphaël       sur   le 10 décembre laure et pétrarque comme  l’exposition  le ciel de ce pays est tout et…  dits de non... non... je vous assure, je n’hésiterai petites proses sur terre       chaque À la loupe, il observa toutefois je m’estimais il pleut. j’ai vu la vos estes proz e vostre paysage de ta tombe  et temps de pierres       le madame est la reine des tout en travaillant sur les « voici merle noir  pour vi.- les amicales aventures dernier vers aoi       tourne deuxième essai le lorsqu’on connaît une madame chrysalide fileuse très malheureux... “le pinceau glisse sur       au si grant dol ai que ne   entrons       une le nécessaire non napolì napolì pour andré villers 1)       deux chercher une sorte de   pour le prochain a christiane le grand combat : tromper le néant aux george(s) (s est la       les toujours les lettres : du bibelot au babilencore une 1) la plupart de ces  zones gardées de maintenant il connaît le dernier vers aoi les textes mis en ligne       la pour jean gautheronle cosmos       dans normalement, la rubrique pour maguy giraud et     ton dernier vers aoi bribes en ligne a à propos “la macles et roulis photo f j’ai voulu me pencher traquer    de femme liseuse antoine simon 27 antoine simon 18 1.- les rêves de   maille 1 :que pour gilbert dernier vers s’il       l̵ il ne reste plus que le préparation des dernier vers aoi carmelo arden quin est une iloec endreit remeint li os fontelucco, 6 juillet 2000 même si       la pie    nous des voiles de longs cheveux j’ai parlé première il arriva que       rampan toutes sortes de papiers, sur   la production     du faucon       &agrav   pour théa et ses des quatre archanges que antoine simon 26 pourquoi yves klein a-t-il dans les rêves de la trois tentatives desesperees si j’étais un je t’enfourche ma       pav&ea et ces bribes en ligne a cinq madame aux yeux       le "l’art est-il c’est seulement au il existe deux saints portant 0 false 21 18 la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > RÉVERSIONS
<- LIX | LXI ->
LX

Clefs : monde , "Je"

La terre nous pardonnera-t-elle d’être ce que nous sommes ? La mer nous supportera-t-elle encore longtemps ? Oh ! que mourir serait doux si c’était vraiment manière de vivre ! Pourtant les choses sont sûres, douces et paisibles ; il suffit de peu pour les saisir. Que ferais-je, si j’étais cette terre-ci, de cette plante-ci ? La terre répond, on sait sa réponse : il suffit pour cela de faire corps avec elle. Oui, c’est cela : faire corps... Si je vous aime, pousses d’oliviers, troncs de chênes, ondoiements divers des eaux, terres timides, si je vous aime, c’est que vous m’animez... Et si je fuis l’engeance dont je suis, c’est qu’elle a sans doute peur de moi. Ou qu’elle aurait peur de moi, si elle me savait... C’est peut-être là la formidable différence entre les choses et les hommes : c’est que les choses sont toujours accueillantes.

  AOI

 

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette