BRIBES EN LIGNE
le bulletin de "bribes le temps passe si vite,  “s’ouvre able comme capable de donner 1 au retour au moment il y a dans ce pays des voies pour andré villers 1) des conserves !       " la poésie, à la 0 false 21 18  la lancinante je suis occupé ces printemps breton, printemps       au comme un préliminaire la  référencem les amants se antoine simon 20 l’impression la plus hans freibach :   un antoine simon 23    en la légende fleurie est madame est une  monde rassemblé       va onze sous les cercles un jour, vous m’avez de pareïs li seit la       au quelque chose mon cher pétrarque, un homme dans la rue se prend   3   

les j’oublie souvent et  martin miguel vient la vie est ce bruissement la gaucherie à vivre, pour michèle aueret avez-vous vu dernier vers aoi       voyage "le renard connaît neuf j’implore en vain   d’un coté,       &ccedi autre citation pour egidio fiorin des mots pour raphaël pour frédéric dans le monde de cette dernier vers aoi nous viendrons nous masser       deux max charvolen, martin miguel pour marcel  dernières mises pour anne slacik ecrire est madame chrysalide fileuse sa langue se cabre devant le f le feu est venu,ardeur des       la rien n’est plus ardu madame est une torche. elle       la "ah ! mon doux pays,       soleil on peut croire que martine  “la signification a dix sept ans, je ne savais autre essai d’un le proche et le lointain des quatre archanges que je t’ai admiré, antoine simon 17       bonheu toute trace fait sens. que madame, vous débusquez       sur (vois-tu, sancho, je suis errer est notre lot, madame, au matin du deuxième approche de l’ami michel   la production réponse de michel station 7 : as-tu vu judas se     de rigoles en merle noir  pour       l̵     "       dans       sur légendes de michel       &agrav autre petite voix nous lirons deux extraits de       au les lettres ou les chiffres       l̵ (josué avait quelque temps plus tard, de la route de la soie, à pied,       le de pa(i)smeisuns en est venuz a propos d’une a toi le don des cris qui grande lune pourpre dont les g. duchêne, écriture le franchement, pensait le chef, jamais si entêtanteeurydice de toutes les carcassonne, le 06 deuxième passet li jurz, si turnet a l’attente, le fruit sauvage et fuyant comme le 23 février 1988, il il ne reste plus que le       droite tout en vérifiant dernier vers aoi dentelle : il avait ce poème est tiré du régine robin,       &agrav mes pensées restent c’est le grand       gentil dernier vers aoi j’entends sonner les       aux    au balcon j’ai ajouté       marche même si    7 artistes et 1 ce 28 février 2002.  “... parler une constellations et 1257 cleimet sa culpe, si rêves de josué, autre citation"voui antoine simon 19 pour martine, coline et laure il ne s’agit pas de       la a l’aube des apaches,  l’écriture ce qui aide à pénétrer le tandis que dans la grande attendre. mot terrible. f les feux m’ont la liberté s’imprime à   le 10 décembre   saint paul trois en ceste tere ad estet ja je crie la rue mue douleur bal kanique c’est la cité de la musique portrait. 1255 : l’erbe del camp, ki     après rimbaud a donc ce pays que je dis est dernier vers aoi dernier vers aoi nous savons tous, ici, que les cuivres de la symphonie f qu’il vienne, le feu je n’ai pas dit que le langues de plomba la ce va et vient entre    courant       maquis       reine le 26 août 1887, depuis de soie les draps, de soie dans ce périlleux       ( mais non, mais non, tu       longte nos voix de la traquer antoine simon 13       la     pourquoi granz est li calz, si se 0 false 21 18 1-nous sommes dehors. intendo... intendo ! dans les écroulements       et tu il arriva que       é troisième essai là, c’est le sable et deuxième essai le pluies et bruines,       et       en nice, le 18 novembre 2004 pour lee vedo la luna vedo le reflets et echosla salle rossignolet tu la troisième essai et     double poème pour (ô fleur de courge...   je n’ai jamais la langue est intarissable d’ eurydice ou bien de se reprendre. creuser son ma voix n’est plus que zacinto dove giacque il mio antoine simon 12 c’est une sorte de dernier vers aoi cet univers sans       je pour max charvolen 1) dans l’innocence des démodocos... Ça a bien un ço dist li reis : rita est trois fois humble.     du faucon on a cru à madame a des odeurs sauvages ki mult est las, il se dort       arauca f j’ai voulu me pencher c’est ici, me la réserve des bribes maintenant il connaît le petites proses sur terre journée de et que dire de la grâce un temps hors du quand c’est le vent qui bien sûrla       dans napolì napolì cinquième essai tout       dans ainsi fut pétrarque dans antoine simon 30     pluie du       parfoi dorothée vint au monde vue à la villa tamaris josué avait un rythme introibo ad altare merci à la toile de  au mois de mars, 1166 dire que le livre est une marché ou souk ou  l’exposition  une errance de   est-ce que       pav&ea       un l’éclair me dure, station 3 encore il parle tendresse du mondesi peu de difficile alliage de il y a tant de saints sur premier essai c’est exode, 16, 1-5 toute  je signerai mon première "mais qui lit encore le j’ai changé le tes chaussures au bas de l’illusion d’une et nous n’avons rien juste un « voici "tu sais ce que c’est arbre épanoui au ciel spectacle de josué dit  la toile couvre les quand les mots dernier vers que mort 1 la confusion des c’est un peu comme si, dernier vers aoi   nous sommes m1             sur quelques textes       apr&eg paroles de chamantu   tout est toujours en       à antoine simon 22 dessiner les choses banales couleur qui ne masque pas antoine simon 21 chercher une sorte de souvent je ne sais rien de la question du récit quel ennui, mortel pour       &agrav       dans preambule – ut pictura       un et la peur, présente ce qui fascine chez sur la toile de renoir, les cyclades, iii° paien sunt morz, alquant       fourr& le corps encaisse comme il       six       cerisi   voici donc la un tunnel sans fin et, à agnus dei qui tollis peccata       " l’une des dernières leonardo rosa dont les secrets… à quoi s’ouvre la fontelucco, 6 juillet 2000       pass&e   si vous souhaitez       & assise par accroc au bord de   (dans le on trouvera la video antoine simon 26 dernier vers aoi       qui charogne sur le seuilce qui et te voici humanité "si elle est   marcel temps où les coeurs f les marques de la mort sur pur ceste espee ai dulor e attention beau le temps passe dans la       &agrav i en voyant la masse aux pour robert  de même que les       pour et…  dits de à cri et à "ces deux là se "je me tais. pour taire. la lecture de sainte       enfant  dans le livre, le la bouche pure souffrance pour pierre theunissen la certains soirs, quand je sequence 6   le quand sur vos visages les c’est la chair pourtant antoine simon 15 le franchissement des   l’oeuvre vit son cliquetis obscène des beaucoup de merveilles vi.- les amicales aventures s’égarer on ma mémoire ne peut me       " antoine simon 25 il en est des meurtrières. temps de cendre de deuil de petit matin frais. je te  marcel migozzi vient de macles et roulis photo 4 le coquillage contre c’était une et c’était dans     extraire il existe deux saints portant in the country diaphane est le mot (ou       il       vu madame dans l’ombre des la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Chartron, Philippe > Améthode

PHILIPPE CHARTRON

<- Guetter cette chose | J’oublie souvent, et à dessein... ->
Je désire un état du monde...
© Philippe Chartron
Ecrivain(s) : Chartron
Clefs : poésie

Je désire un état du monde qui réside dans mon effort de l’écrire, autant que dans le monde.

 
Je surveille une frontière qui passe dans la chose même que j’écris ou que je décris.
 
Il s’agit d’explorer cette zone entre un monde extérieur et invisible qui commande aux grands cycles de ces corps nés de la matière et poussés par leurs forces internes, désordonnées elles aussi, et ce monde quotidien.

C’est dans leur surface de contact, et il faut y trouver sa profondeur, à des échelles infimes, que nous travaillons et que nous sommes chez nous.
Publication en ligne : 16 mai 2010

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette