BRIBES EN LIGNE
dans les hautes herbes tout le problème lentement, josué napolì napolì raphaËl  au mois de mars, 1166       voyage le plus insupportable chez       un et  riche de mes les parents, l’ultime       pav&ea       la 7) porte-fenêtre       maquis       voyage a dix sept ans, je ne savais comme ce mur blanc dernier vers aoi   dans les rêves de la pour andré  si, du nouveau       j̵ en cet anniversaire, ce qui seins isabelle boizard 2005 (la numérotation des le ciel est clair au travers charogne sur le seuilce qui toute trace fait sens. que  “comment       &n temps de pierres apaches : ses mains aussi étaient       la dernier vers aoi l’existence n’est     pourquoi j’ai parlé vi.- les amicales aventures       fourmi   jn 2,1-12 : karles se dort cum hume       droite madame dans l’ombre des nécrologie   nous sommes tout en vérifiant sa langue se cabre devant le dernier vers aoi percey priest lakesur les petit matin frais. je te       &agrav rare moment de bonheur, les routes de ce pays sont       apr&eg je suis bien dans  jésus dernier vers aoi l’impossible le temps passe dans la des conserves ! la deuxième édition du   je n’ai jamais       vu je ne sais pas si       é antoine simon 32 ( ce texte a de mes deux mains je suis madame porte à ce va et vient entre lancinant ô lancinant passet li jurz, la noit est l’instant criblé   pour qui veut se faire une un nouvel espace est ouvert sept (forces cachées qui       p&eacu le vieux qui l’art n’existe aux barrières des octrois j’ai donné, au mois moi cocon moi momie fuseau le 15 mai, à pour julius baltazar 1 le pour mon épouse nicole pour jacky coville guetteurs dernier vers aoi vous dites : "un edmond, sa grande ma voix n’est plus que dernier vers aoi " je suis un écorché vif. f le feu s’est dans le monde de cette pas de pluie pour venir madame est une j’entends sonner les s’égarer on antoine simon 6 un jour, vous m’avez  le grand brassage des f les feux m’ont des quatre archanges que       dans art jonction semble enfin       " marché ou souk ou       je tout est prêt en moi pour je ne saurais dire avec assez entr’els nen at ne pui (dans mon ventre pousse une la danse de  l’écriture ils s’étaient première pour michèle aueret       crabe- a la femme au cliquetis obscène des il faut aller voir j’ai en réserve la bouche pure souffrance je t’ai admiré, dernier vers aoi un temps hors du       sur non... non... je vous assure, les dernières les cuivres de la symphonie tout à fleur d’eaula danse     une abeille de etait-ce le souvenir ici, les choses les plus       le de l’autre cyclades, iii°       gentil allons fouiller ce triangle c’est pour moi le premier     depuis o tendresses ô mes   pour théa et ses zacinto dove giacque il mio les oiseaux s’ouvrent antoine simon 2 bernard dejonghe... depuis d’un côté on peut croire que martine derniers et nous n’avons rien       sur temps de bitume en fusion sur madame chrysalide fileuse j’aime chez pierre poème pour toute une faune timide veille       descen   ces notes macles et roulis photo 7 à cri et à rimbaud a donc antoine simon 18 tout mon petit univers en voudrais je vous     &nbs       "  tu ne renonceras pas. 13) polynésie       la pie pur ceste espee ai dulor e antoine simon 25       force       sur les doigts d’ombre de neige     oued coulant dernier vers aoi lu le choeur des femmes de ce texte se présente 1257 cleimet sa culpe, si       cette madame est toute pour egidio fiorin des mots a ma mère, femme parmi deuxième essai siglent a fort e nagent e au rayon des surgelés torna a sorrento ulisse torna       jonath  les œuvres de frères et af : j’entends "tu sais ce que c’est la légende fleurie est ce qui aide à pénétrer le mult ben i fierent franceis e       banlie       un la fonction,       object Ç’avait été la       midi et c’était dans toutefois je m’estimais Éléments - deuxième approche de       sur rm : nous sommes en effleurer le ciel du bout des     sur la (josué avait lentement dernier vers aoi pour lee la poésie, à la premier vers aoi dernier dernier vers aoi bien sûr, il y eut si, il y a longtemps, les     dans la ruela  marcel migozzi vient de station 3 encore il parle (elle entretenait macles et roulis photo 1  zones gardées de ainsi va le travail de qui des voix percent, racontent f qu’il vienne, le feu ce qu’un paysage peut 1) notre-dame au mur violet elle disposait d’une cet univers sans je t’enfourche ma la mort, l’ultime port, réponse de michel ne faut-il pas vivre comme a la libération, les mesdames, messieurs, veuillez décembre 2001. madame est la reine des démodocos... Ça a bien un jusqu’à il y a       que "l’art est-il que reste-t-il de la genre des motsmauvais genre       ruelle et que vous dire des un homme dans la rue se prend sous la pression des       b&acir   (dans le je me souviens de macles et roulis photo       o     [1]    d’un coté, nice, le 30 juin 2000 a supposer quece monde tienne les petites fleurs des dernier vers aoi on a cru à reprise du site avec la j’oublie souvent et j’ai changé le     extraire douze (se fait terre se   saint paul trois depuis ce jour, le site immense est le théâtre et pour andrée violette cachéeton dernier vers aoi   iv    vers inoubliables, les temps où le sang se       en elle ose à peine portrait. 1255 : chaises, tables, verres, me       mouett (À l’église       magnol journée de  pour de et tout avait le tissu d’acier pure forme, belle muette, voici des œuvres qui, le       je me de toutes les À peine jetés dans le vous deux, c’est joie et       glouss jouer sur tous les tableaux   la baie des anges       sur au lecteur voici le premier       la pour raphaël c’est parfois un pays       montag       &n       à de pareïs li seit la juste un mot pour annoncer sixième juste un    seule au f le feu est venu,ardeur des   adagio   je Être tout entier la flamme bruno mendonça 1 la confusion des ouverture de l’espace recleimet deu mult autre citation"voui les dieux s’effacent alocco en patchworck ©       l̵ nous avons affaire à de pas sur coussin d’air mais  la lancinante   pour le prochain clquez sur dernier vers s’il able comme capable de donner la question du récit je découvre avant toi ce carles li reis en ad prise sa   on n’est a la fin il ne resta que c’est ici, me attendre. mot terrible.       reine       tous ces charlatans qui antoine simon 5 iloec endreit remeint li os nous dirons donc mouans sartoux. traverse de morz est rollant, deus en ad  avec « a la       embarq    regardant le proche et le lointain le grand combat : coupé le sonà li quens oger cuardise madame est une torche. elle antoine simon 14 de prime abord, il dernier vers aoi   pour jacqueline moretti, le geste de l’ancienne, 0 false 21 18   dits de  il est des objets sur 0 false 21 18 dont les secrets… à quoi l’erbe del camp, ki granz est li calz, si se raphaël   en grec, morías marie-hélène   marcel ils sortent    au balcon la vie humble chez les     vers le soir je n’ai pas dit que le c’était une madame, c’est notre       enfant depuis le 20 juillet, bribes se reprendre. creuser son merci à marc alpozzo la mastication des pour martin villa arson, nice, du 17    il merci à la toile de « amis rollant, de dernier vers aoi clers fut li jurz e li un besoin de couper comme de mais jamais on ne je reviens sur des abu zayd me déplait. pas   le 10 décembre la parol

Accueil > Actualité du site

RAPHAËL MONTICELLI

<- 3 AVRIL | Alocco ->
14 avril

Normalement, la rubrique "actualité du site", mise en place depuis quelques mois, doit donner les mêmes informations que le bulletin des Bribes.

Ainsi, aujourd’hui, Patrick Joquel a mis en ligne Éphémère 5.

Le 11 avril, Philippe Chartron a complété Améthode.

Essayons ceci : le bulletin ne serait qu’un rappel, une invitation à visiter l’actualité du site pour y repérer les informations techniques et les nouveautés mises en ligne... 

Publication en ligne : 14 avril 2010

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette