BRIBES EN LIGNE
      maquis temps de pierres dernier vers aoi       banlie  l’exposition  la question du récit effleurer le ciel du bout des ce n’est pas aux choses dimanche 18 avril 2010 nous station 7 : as-tu vu judas se   anatomie du m et madame des forêts de soudain un blanc fauche le   ciel !!!! très malheureux...  c’était l’erbe del camp, ki avez-vous vu       soleil passent .x. portes,       le la bouche pleine de bulles  marcel migozzi vient de 1.- les rêves de dorothée vint au monde pour frédéric pour mon cher pétrarque, sous l’occupation dernier vers aoi tendresses ô mes envols       le dernier vers aoi pour max charvolen 1) la route de la soie, à pied, deux nouveauté,       dernier vers aoi on trouvera la video du bibelot au babilencore une       soleil je meurs de soif pour ma bien sûrla abu zayd me déplait. pas introibo ad altare       pass&e la vie est dans la vie. se madame est toute cet article est paru dans le jamais si entêtanteeurydice       neige les dessins de martine orsoni Être tout entier la flamme siglent a fort e nagent e       la pie errer est notre lot, madame, tout le problème       la le geste de l’ancienne, la terre a souvent tremblé dans le pain brisé son   le texte suivant a le lent tricotage du paysage       apparu       o       le   pour olivier       aujour premier vers aoi dernier d’un côté       allong percey priest lakesur les on cheval dernier vers aoi antoine simon 13 il était question non (de)lecta lucta   le proche et le lointain (elle entretenait et ces       l̵ huit c’est encore à  les premières derniers  née à dans les horizons de boue, de bernadette griot vient de voudrais je vous pour maguy giraud et c’est une sorte de   né le 7 i mes doigts se sont ouverts je déambule et suis nous avancions en bas de le ciel est clair au travers ] heureux l’homme macles et roulis photo 3 f dans le sourd chatoiement     les provisions equitable un besoin sonnerait heureuse ruine, pensait deuxième apparition antoine simon 5  dernières mises mougins. décembre pur ceste espee ai dulor e des quatre archanges que passet li jurz, si turnet a tout en travaillant sur les dernier vers aoi       je pour le prochain basilic, (la dans le patriote du 16 mars je ne peins pas avec quoi, cinquième citationne dans les rêves de la     sur la des quatre archanges que   iv    vers tous feux éteints. des attendre. mot terrible.       dans carcassonne, le 06 pour martine, coline et laure madame aux rumeurs il n’y a pas de plus le scribe ne retient dieu faisait silence, mais dans l’innocence des  le "musée       la       les temps où les coeurs  hier, 17     double dernier vers aoi à propos des grands c’est pour moi le premier       va les durand : une       la que reste-t-il de la les doigts d’ombre de neige ainsi alfred… clere est la noit e la il n’était qu’un j’aime chez pierre de mes deux mains  zones gardées de   tout est toujours en temps de bitume en fusion sur j’ai relu daniel biga,       bruyan       object dernier vers aoi et je vois dans vos que d’heures       la torna a sorrento ulisse torna       entre pluies et bruines,       fourr& dernier vers aoi rêve, cauchemar, et c’était dans af : j’entends   (dans le juste un mot pour annoncer     nous tout à fleur d’eaula danse « voici je t’ai admiré,  l’écriture approche d’une antoine simon 28 première agnus dei qui tollis peccata  tu ne renonceras pas. onze sous les cercles comme ce mur blanc il y a dans ce pays des voies folie de josuétout est dans le respect du cahier des l’art n’existe       reine j’ai en réserve       force       &ccedi face aux bronzes de miodrag la liberté de l’être le 19 novembre 2013, à la la brume. nuages       les le temps passe si vite, vous êtes j’entends sonner les granz fut li colps, li dux en au seuil de l’atelier   l’oeuvre vit son la tentation du survol, à       je me le samedi 26 mars, à 15  les trois ensembles iloec endreit remeint li os de sorte que bientôt c’est vrai madame est la reine des mouans sartoux. traverse de jamais je n’aurais « 8° de les oiseaux s’ouvrent     chambre (À l’église nous lirons deux extraits de pourquoi yves klein a-t-il       &n quant carles oït la bel équilibre et sa       " zacinto dove giacque il mio pour michèle gazier 1    regardant       voyage le géographe sait tout       le je t’enlace gargouille  epître aux    courant   encore une  les éditions de       en un bal kanique c’est     dans la ruela janvier 2002 .traverse       au       arauca s’égarer on s’ouvre la       (     tout autour "je me tais. pour taire.       j̵ dans ce pays ma mère deuxième apparition de       " pour michèle gazier 1)     extraire je n’ai pas dit que le coupé le sonà       la       je me vous n’avez et…  dits de préparation des   pour le prochain       et tu de tantes herbes el pre références : xavier   en grec, morías après la lecture de   ces notes       neige       l̵ l’impression la plus tout est possible pour qui madame chrysalide fileuse béatrice machet vient de       sous quelque chose carles respunt : la fraîcheur et la     oued coulant vous avez j’ai changé le pour raphaël       sur carles li reis en ad prise sa j’écoute vos       dans rare moment de bonheur,  un livre écrit pour pierre theunissen la le temps passe dans la petites proses sur terre ...et poème pour deuxième approche de 1 au retour au moment dernier vers aoi       &agrav dans ma gorge cinquième essai tout reflets et echosla salle dernier vers aoi   5) triptyque marocain je découvre avant toi grande lune pourpre dont les neuf j’implore en vain le coquillage contre al matin, quant primes pert 1. il se trouve que je suis elle réalise des réponse de michel et si au premier jour il il en est des noms comme du dernier vers aoi macles et roulis photo 7 li emperere par sa grant       su d’abord l’échange des       sur merci à la toile de madame déchirée il ne reste plus que le mille fardeaux, mille du fond des cours et des six de l’espace urbain, l’instant criblé nous serons toujours ces et voici maintenant quelques able comme capable de donner lorsque martine orsoni « amis rollant, de pas même martin miguel art et     cet arbre que       parfoi pour andré       crabe- ma voix n’est plus que       m̵ je désire un     le  “la signification madame est une torche. elle madame, on ne la voit jamais viallat © le château de arbre épanoui au ciel f le feu s’est pour egidio fiorin des mots antoine simon 2       magnol  monde rassemblé       le mise en ligne d’un       je   nous sommes la langue est intarissable       &n lorsqu’on connaît une     [1]  autre petite voix macles et roulis photo temps de pierres dans la 0 false 21 18 dans les écroulements       coude ses mains aussi étaient les grands un jour nous avons l’ami michel "mais qui lit encore le pour qui veut se faire une ki mult est las, il se dort au lecteur voici le premier …presque vingt ans plus  pour de des voiles de longs cheveux       st     chant de la cité de la musique       dans les dernières edmond, sa grande la bouche pure souffrance le vieux qui n’ayant pas "si elle est       ma j’ai donc l’homme est dire que le livre est une       l̵ chercher une sorte de f le feu m’a mult ben i fierent franceis e dans l’effilé de  au travers de toi je mult est vassal carles de       le de soie les draps, de soie       " on a cru à si elle est belle ? je la parol

Accueil > Actualité du site

RAPHAEL MONTICELLI

<- 23 novembre | référencement de Bribes ->
10 décembre

Envoi du bulletin de Bribes en ligne n° 10.
Sont signalées les contributions de
Nathalie Riera, Orange tree
Alain Freixe, Noir d’en bas
Patrick Joquel, Viande hâchée à tous les étages
Henri Désoubeaux, Pour servir d’introduction à une lecture de Boomerang de Michel Butor
 
Ainsi que les ajouts dans les recueils de
 
Daniel Biga, Le sentier qui serpente
Georges Badin, Pas à Pas
Pascal Boulanger, Un ciel ouvert en toutes saisons
Marcel Alocco, Écritures en Patchwork, tome 2
 
Est rappelé que sont en attente : quelques textes de Rémy Durand et un recueil de Philippe Chartron...
 
Le rythme de mise en ligne a été perturbé par le changement de version du logiciel.
 
La gestion de deux nouvelles rubriques : "l’actualité du site" et "les carrnets intermittents".
 
Le travail que m’a demandé La Légende fleurie, ma prochaine publication aux éditions de l’Amourier.
 
Signalée : l’offre particulière que fait l’Amourier, le panier fidélité ; une assez belle réponse aux problèmes de diffusion et distribution qui se posent aux éditions alternatives... 
 
Publication en ligne : 10 décembre 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette