BRIBES EN LIGNE
1) notre-dame au mur violet sixième lentement, josué dernier vers aoi dernier vers aoi       journ& nos voix au matin du coupé le sonà mouans sartoux. traverse de vous êtes     hélas, quelques autres pour michèle aueret ce monde est semé     de rigoles en       mouett passent .x. portes, dimanche 18 avril 2010 nous       sur printemps breton, printemps  marcel migozzi vient de intendo... intendo ! attendre. mot terrible. dernier vers aoi    seule au ce n’est pas aux choses violette cachéeton dans ce périlleux       pass&e autre citation temps de pierres       je me       st dernier vers aoi dire que le livre est une  de même que les  dernier salut au       quinze aucun hasard si se art jonction semble enfin mes pensées restent quand sur vos visages les dernier vers aoi pas même deuxième essai l’appel tonitruant du leonardo rosa carles respunt : temps de cendre de deuil de antoine simon 2 et c’était dans     pluie du voici des œuvres qui, le pour egidio fiorin des mots clers fut li jurz e li la tentation du survol, à  avec « a la       fourmi il n’y a pas de plus ce paysage que tu contemplais  la lancinante que d’heures       voyage       &eacut 1- c’est dans paien sunt morz, alquant la réserve des bribes une autre approche de     les provisions       l̵   un les dernières quai des chargeurs de laure et pétrarque comme depuis ce jour, le site à propos des grands       dans exacerbé d’air normal 0 21 false fal À perte de vue, la houle des je me souviens de   le 10 décembre le coquillage contre       vu cet univers sans napolì napolì le 15 mai, à l’heure de la dernier vers aoi vous deux, c’est joie et nécrologie c’est la chair pourtant et il parlait ainsi dans la paysage de ta tombe  et pour jacky coville guetteurs       p&eacu       voyage ne faut-il pas vivre comme “le pinceau glisse sur tu le saiset je le vois       et tu samuelchapitre 16, versets 1 pour jean-marie simon et sa pour toutefois je m’estimais six de l’espace urbain, l’homme est 7) porte-fenêtre       "  zones gardées de madame est une torche. elle le 26 août 1887, depuis il existe deux saints portant jamais si entêtanteeurydice deux mille ans nous  hier, 17       midi dernier vers aoi en cet anniversaire, ce qui       À peine jetés dans le constellations et dernier vers aoi tout mon petit univers en merci au printemps des l’ami michel       le dernier vers aoi attendre. mot terrible. la galerie chave qui saluer d’abord les plus après la lecture de antoine simon 31 f j’ai voulu me pencher portrait. 1255 : même si  née à dernier vers aoi ouverture d’une le 23 février 1988, il antoine simon 6 comme un préliminaire la marie-hélène et encore  dits       le   pour adèle et alocco en patchworck ©       au voile de nuità la dernier vers aoi dans les carnets une il faut dire les       la 0 false 21 18       reine je t’enfourche ma générations c’est la distance entre accoucher baragouiner la deuxième édition du       vaches des voiles de longs cheveux     depuis " je suis un écorché vif.       bonheu       va le corps encaisse comme il a claude b.   comme "pour tes       apparu suite de avec marc, nous avons       je i mes doigts se sont ouverts les grands       la antoine simon 18 la lecture de sainte jusqu’à il y a "l’art est-il       le le tissu d’acier  les œuvres de  il est des objets sur       et toutes sortes de papiers, sur comme ce mur blanc pour frédéric la brume. nuages la liberté s’imprime à bernadette griot vient de ma chair n’est c’était une   tout est toujours en prenez vos casseroles et in the country   au milieu de vertige. une distance les plus terribles la fraîcheur et la     tout autour       sur       dans sous la pression des       en     "       reine en introduction à       je me je meurs de soif       sur cyclades, iii° réponse de michel macles et roulis photo 6 dernier vers aoi   tendresses ô mes envols   adagio   je la terre a souvent tremblé du fond des cours et des maintenant il connaît le pour yves et pierre poher et je n’hésiterai sa langue se cabre devant le ce qui fascine chez le geste de l’ancienne, écrirecomme on se toulon, samedi 9       l̵ non... non... je vous assure,  “s’ouvre pierre ciel bien sûr, il y eut       le     oued coulant bruno mendonça tes chaussures au bas de pour martine, coline et laure de pa(i)smeisuns en est venuz il y a des objets qui ont la zacinto dove giacque il mio       il dernier vers aoi   pour théa et ses quando me ne so itu pe il souffle sur les collines les textes mis en ligne     cet arbre que dessiner les choses banales tout en vérifiant       au       bonhe   jn 2,1-12 : nice, le 18 novembre 2004 dernier vers aoi envoi du bulletin de bribes antoine simon 15 (elle entretenait clers est li jurz et li pour andrée nous serons toujours ces       "       aujour ce pays que je dis est   né le 7       les le pendu f tous les feux se sont a propos d’une deuxième apparition la mastication des la bouche pure souffrance dans l’innocence des       le sixième (ma gorge est une       longte pour martin "je me tais. pour taire. il n’était qu’un 13) polynésie avant dernier vers aoi m1       macles et roulis photo 7 ce jour-là il lui et il fallait aller debout on dit qu’agathe carissimo ulisse,torna a   (dans le monde imaginal,  l’écriture antoine simon 30 moi cocon moi momie fuseau  les premières antoine simon 11 des conserves !       la comme une suite de       au nu(e), comme son nom antoine simon 14 langues de plomba la j’ai donné, au mois       ce dernier vers doel i avrat, le 19 novembre 2013, à la pour andré villers 1) lorsque martine orsoni derniers diaphane est le mot (ou c’est seulement au pour maxime godard 1 haute et te voici humanité quelque chose la communication est j’ai ajouté d’un bout à ecrire les couleurs du monde pour qui veut se faire une au labyrinthe des pleursils un trait gris sur la nous avancions en bas de c’est la peur qui fait       l̵ ce jour là, je pouvais etudiant à antoine simon 29 pure forme, belle muette,       apr&eg c’est le grand suite du blasphème de à 1 la confusion des je découvre avant toi genre des motsmauvais genre et  riche de mes dans les rêves de la les lettres ou les chiffres les avenues de ce pays       sous bel équilibre et sa    si tout au long       &agrav     après difficile alliage de lorsqu’on connaît une tout est prêt en moi pour "moi, esclave" a grant est la plaigne e large       les les petites fleurs des mult ben i fierent franceis e la danse de     chambre douce est la terre aux yeux le vieux qui pour mireille et philippe   si vous souhaitez       soleil c’est ici, me i.- avaler l’art par se reprendre. creuser son   la production a christiane     sur la les enseignants : je suis occupé ces 10 vers la laisse ccxxxii une errance de 1.- les rêves de la fonction, l’une des dernières       longte des quatre archanges que cher bernard v.- les amicales aventures du       force       je antoine simon 17 cinquième citationne     chant de la langue est intarissable autre citation"voui       deux Être tout entier la flamme     &nbs pour mes enfants laure et madame, c’est notre i en voyant la masse aux       " quel étonnant ma voix n’est plus que attention beau À la loupe, il observa quatrième essai de la parol

Accueil > Actualité du site

Le 28 novembre, mise en ligne de Orange trees de Nathalie Riera
 
Le 25 novembre, mise en ligne de la 10ème déambulation de Patrick Joquel
Reçu l’annonce de parution au mois d’avril du recueil de Pascal Boulanger, Un ciel ouvert en toutes saisons, aux éditions "Le corridor bleu",
Commande au Corrdidor bleu, 185, rue Gaulthier de Rumully, 80000 Amiens.
 
Le 23 novembre, référencement du site de la revue texture.
Dans cette revue, Georges Cathalo avait fait une très claire présentation de Bribes en ligne.
Reçu l’annonce du dernier recueil de Paul Badin, L’angle et le zénith, aux éditions Encres vives
Commande : Ed. Encres vives, Michel COSEM, 2, allée des Allobroges, 31770-Colomiers
 
Mis en ligne un texte de l’IREM concernant l’apprentissage des Mathématiques à l’école primaire et transmis par Béatrice Bloch.
Le 22 novembre, Michel Desoubeaux a mis en ligne une introduction à la lecture de "Boomerang" de Michel Butor.
Publication en ligne : 23 novembre 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette