BRIBES EN LIGNE
ce qui importe pour   l’oeuvre vit son  tu ne renonceras pas.   ciel !!!! envoi du bulletin de bribes il tente de déchiffrer, mise en ligne       allong 10 vers la laisse ccxxxii       reine dans ce pays ma mère etait-ce le souvenir sables mes parolesvous f j’ai voulu me pencher       le il aurait voulu être et voici maintenant quelques ce qui aide à pénétrer le   anatomie du m et à bernadette le coquillage contre raphaël       bonhe       reine pour julius baltazar 1 le je suis celle qui trompe comment entrer dans une inoubliables, les il n’est pire enfer que     chant de       pourqu a la libération, les       " religion de josué il nous serons toujours ces   en grec, morías l’art n’existe j’entends sonner les les routes de ce pays sont premier essai c’est carissimo ulisse,torna a       six et que vous dire des si j’avais de son si j’étais un dernier vers s’il vue à la villa tamaris pour pierre theunissen la       l̵ il faut laisser venir madame vous n’avez  pour le dernier jour tout est possible pour qui       la depuis le 20 juillet, bribes dimanche 18 avril 2010 nous beaucoup de merveilles entr’els nen at ne pui ce texte se présente "mais qui lit encore le elle disposait d’une antoine simon 17 c’est parfois un pays "le renard connaît les cuivres de la symphonie et te voici humanité encore une citation“tu antoine simon 26 karles se dort cum hume percey priest lakesur les pour nicolas lavarenne ma dans les écroulements "l’art est-il       droite je m’étonne toujours de la pour martine bien sûrla merci à la toile de     un mois sans buttati ! guarda&nbs le scribe ne retient pour michèle gazier 1 le 26 août 1887, depuis pour mes enfants laure et au matin du       neige 5) triptyque marocain archipel shopping, la   pour théa et ses  improbable visage pendu dans l’effilé de aux george(s) (s est la pour ce qui fascine chez       " Ç’avait été la il faut aller voir autre essai d’un deux ajouts ces derniers exacerbé d’air 1 la confusion des il en est des noms comme du     vers le soir     dans la ruela antoine simon 10 rimbaud a donc       descen     depuis a supposer quece monde tienne un homme dans la rue se prend       la madame aux rumeurs j’ai en réserve       pour du fond des cours et des pas sur coussin d’air mais abu zayd me déplait. pas       l̵       cette r.m.a toi le don des cris qui lu le choeur des femmes de comme un préliminaire la madame, vous débusquez       &ccedi   que signifie la musique est le parfum de démodocos... Ça a bien un nos voix le lent déferlement       maquis torna a sorrento ulisse torna le 26 août 1887, depuis nous avancions en bas de  dans toutes les rues on trouvera la video       parfoi autre petite voix c’est ici, me je suis     pourquoi petites proses sur terre « voici la fonction,   iv    vers   se       je mille fardeaux, mille au seuil de l’atelier bribes en ligne a  dernier salut au vous êtes  le "musée f toutes mes essai de nécrologie,       sur l’art c’est la       un macles et roulis photo 3  le grand brassage des       deux et tout avait poème pour deuxième apparition dans le monde de cette ki mult est las, il se dort       ce la vie est ce bruissement antoine simon 22 grant est la plaigne e large la fraîcheur et la ainsi va le travail de qui au commencement était et combien et si tu dois apprendre à après la lecture de chaises, tables, verres, frères et       dans madame dans l’ombre des pour daniel farioli poussant il était question non     cet arbre que       sur       sur le     sur la constellations et pour jacqueline moretti,       la cinquième citationne  marcel migozzi vient de aucun hasard si se souvent je ne sais rien de douze (se fait terre se     &nbs le franchissement des    7 artistes et 1       quinze la langue est intarissable a la fin il ne resta que (de)lecta lucta   i en voyant la masse aux c’est vrai le plus insupportable chez       jardin station 4 : judas  max charvolen, martin miguel       nuage je n’ai pas dit que le       &agrav la question du récit sauvage et fuyant comme que reste-t-il de la pour michèle gazier 1) quelque temps plus tard, de     de rigoles en on croit souvent que le but je ne saurais dire avec assez     double paroles de chamantu deuxième essai le       aux       je       rampan le ciel est clair au travers pierre ciel       l̵       le       pav&ea       & dernier vers aoi     le     surgi    courant il arriva que 0 false 21 18 f dans le sourd chatoiement deux ce travail vous est dans le train premier introibo ad altare dernier vers aoi       au me ] heureux l’homme antoine simon 29 pour jacky coville guetteurs       pass&e       banlie       marche jusqu’à il y a quatrième essai de la brume. nuages vi.- les amicales aventures quando me ne so itu pe une il faut dire les ainsi alfred… chaque automne les antoine simon 2 livre grand format en trois dans les rêves de la le corps encaisse comme il à la bonne       o a dix sept ans, je ne savais clers est li jurz et li     hélas, le tissu d’acier   si vous souhaitez li quens oger cuardise ne pas négocier ne       le je dors d’un sommeil de sixième de la   pour le prochain marcel alocco a       ton décembre 2001.     au couchant       "       l̵ depuis ce jour, le site       ce madame, on ne la voit jamais ço dist li reis : mes pensées restent janvier 2002 .traverse 1.- les rêves de seul dans la rue je ris la quelques textes  monde rassemblé c’est le grand 0 false 21 18 guetter cette chose trois tentatives desesperees le bulletin de "bribes  la lancinante les doigts d’ombre de neige accorde ton désir à ta du bibelot au babilencore une macles et roulis photo pour marcel voici des œuvres qui, le g. duchêne, écriture le rossignolet tu la preambule – ut pictura macles et roulis photo 6 dernier vers aoi le lent tricotage du paysage il ne sait rien qui ne va ils avaient si longtemps, si j’oublie souvent et       la       midi …presque vingt ans plus dernier vers aoi folie de josuétout est   jn 2,1-12 : sainte marie, il pleut. j’ai vu la spectacle de josué dit et encore  dits       coude   maille 1 :que un trait gris sur la pour egidio fiorin des mots (josué avait       voyage je déambule et suis pour michèle     [1]  je crie la rue mue douleur       s̵ les premières tout est prêt en moi pour rita est trois fois humble. ma mémoire ne peut me   on n’est j’ai changé le toi, mésange à       p&eacu  un livre écrit il est le jongleur de lui   j’ai souvent equitable un besoin sonnerait derniers titrer "claude viallat, antoine simon 16       et je t’enfourche ma       dans   le 10 décembre références : xavier carmelo arden quin est une carissimo ulisse,torna a  les trois ensembles la mort d’un oiseau. quand il voit s’ouvrir, À perte de vue, la houle des       je me macao grise   est-ce que       l̵       fourr&   le texte suivant a  au travers de toi je       &n dernier vers aoi       crabe-       pav&ea  pour jean le mon cher pétrarque,     oued coulant    en   je n’ai jamais ecrire les couleurs du monde franchement, pensait le chef, pour frédéric je serai toujours attentif à tandis que dans la grande       en       object dernier vers aoi       la “le pinceau glisse sur   nous sommes attention beau       glouss lancinant ô lancinant napolì napolì tous ces charlatans qui       voyage       neige nouvelles mises en à cri et à       &agrav jouer sur tous les tableaux la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Badin, Paul > Pas à Pas

PAUL BADIN

<- Pas à Pas 80 |
Pas à Pas 81
© Paul Badin
Ecrivain(s) : Badin P.

Pas une année sans évoquer les héros du débarquement, sous des larmes adolescentes plus vraies que merci.

Publication en ligne : 10 octobre 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette