BRIBES EN LIGNE
pour mon épouse nicole onzième pour michèle gazier 1) dernier vers aoi (ma gorge est une   ces sec erv vre ile l’évidence pas de pluie pour venir tromper le néant mise en ligne d’un       jonath   je n’ai jamais quand les mots  l’écriture les textes mis en ligne langues de plomba la sous l’occupation    7 artistes et 1       retour la terre a souvent tremblé       ton  les trois ensembles "pour tes l’homme est à bernadette pour gilbert         or troisième essai et au rayon des surgelés se placer sous le signe de       cette       apr&eg ecrire sur et tout avait la question du récit nécrologie       la mi viene in mentemi  “ce travail qui j’ai longtemps     tout autour       la temps où le sang se il s’appelait pour michèle gazier 1 entr’els nen at ne pui 1257 cleimet sa culpe, si pour frédéric le 23 février 1988, il       sur elle disposait d’une en ceste tere ad estet ja dernier vers aoi ce jour là, je pouvais en introduction à granz est li calz, si se tout est prêt en moi pour dernier vers aoi exacerbé d’air     au couchant le plus insupportable chez         &n dernier vers aoi pour jean-louis cantin 1.- outre la poursuite de la mise ici. les oiseaux y ont fait f le feu m’a  avec « a la       baie       les dernier vers aoi "je me tais. pour taire. temps de cendre de deuil de pour mes enfants laure et c’est vrai     chant de " je suis un écorché vif.   au milieu de bruno mendonça pour qui veut se faire une rossignolet tu la antoine simon 22 et il fallait aller debout     dans la ruela antoine simon 6 ainsi alfred… il y a dans ce pays des voies des conserves ! peinture de rimes. le texte       banlie    si tout au long (elle entretenait je suis bien dans  “s’ouvre approche d’une dernier vers que mort       la torna a sorrento ulisse torna assise par accroc au bord de etudiant à le lent tricotage du paysage madame des forêts de   adagio   je 1.- les rêves de       la       coude pour robert     cet arbre que chercher une sorte de iv.- du livre d’artiste prenez vos casseroles et bel équilibre et sa pour michèle aueret       &n       il ici, les choses les plus antoine simon 21 a propos d’une derniers vers sun destre la légende fleurie est les plus vieilles sur la toile de renoir, les immense est le théâtre et tu le sais bien. luc ne     rien un tunnel sans fin et, à comme un préliminaire la dernier vers aoi le travail de bernard et…  dits de     ton la communication est mais non, mais non, tu et te voici humanité fragilité humaine. je meurs de soif  dans le livre, le       dans tu le saiset je le vois       "       au toutes sortes de papiers, sur       la (vois-tu, sancho, je suis quand sur vos visages les ses mains aussi étaient le passé n’est halt sunt li pui e mult halt       p&eacu le 2 juillet       mouett f j’ai voulu me pencher le corps encaisse comme il comme ce mur blanc  de la trajectoire de ce   entrons ainsi va le travail de qui il en est des meurtrières.       ...mai l’éclair me dure, il ne sait rien qui ne va des quatre archanges que quant carles oït la   un vendredi dernier vers aoi       sur f tous les feux se sont j’ai donc pour philippe madame porte à       entre deuxième essai le  le livre, avec         pour le prochain       au madame aux rumeurs       les au commencement était certains prétendent les dieux s’effacent carles li reis en ad prise sa de proche en proche tous heureuse ruine, pensait se reprendre. creuser son suite de       ce quelque chose 1 au retour au moment       dans écrirecomme on se au labyrinthe des pleursils  “ne pas       m̵ ouverture de l’espace ce qui aide à pénétrer le ce texte se présente 1254 : naissance de pour anne slacik ecrire est ils sortent apaches : mult est vassal carles de en cet anniversaire, ce qui ma voix n’est plus que à propos des grands       au "le renard connaît       sur le       le titrer "claude viallat,       et   voici donc la     m2 &nbs dix l’espace ouvert au       l̵  on peut passer une vie       apparu morz est rollant, deus en ad   que signifie nous viendrons nous masser autre citation       dans macles et roulis photo 1 me les oiseaux s’ouvrent       avant  il y a le raphaël     son depuis ce jour, le site et c’était dans       fourr& charogne sur le seuilce qui encore une citation“tu       quinze       la merci à la toile de dans les carnets vous n’avez 1) la plupart de ces nouvelles mises en l’heure de la la lecture de sainte dessiner les choses banales d’un bout à accorde ton désir à ta vous avez c’est seulement au a toi le don des cris qui       au ce pays que je dis est attendre. mot terrible.       st  c’était dans le pain brisé son 0 false 21 18 comme c’est temps de pierres dans la m1       antoine simon 14 ce monde est semé       grappe c’est parfois un pays  si, du nouveau       dans sainte marie, je désire un mieux valait découper premier essai c’est le temps passe si vite, cet univers sans       b&acir       le madame est toute deuxième suite       embarq pour jacqueline moretti, À l’occasion de trois (mon souffle au matin madame dans l’ombre des j’ai parlé  les éditions de       ruelle       voyage    nous rêves de josué, avant propos la peinture est   est-ce que     du faucon   jn 2,1-12 : antoine simon 24 pour comme une suite de cliquetis obscène des       pass&e dernier vers aoi dont les secrets… à quoi une il faut dire les ce jour-là il lui s’ouvre la passent .x. portes,       les doigts d’ombre de neige dentelle : il avait quand nous rejoignons, en ne pas négocier ne douce est la terre aux yeux tout en vérifiant pas sur coussin d’air mais       longte       vaches    au balcon toute une faune timide veille vos estes proz e vostre pour egidio fiorin des mots l’attente, le fruit "ces deux là se je ne sais pas si les durand : une bernard dejonghe... depuis     &nbs le 26 août 1887, depuis un temps hors du  au travers de toi je deux ajouts ces derniers et nous n’avons rien hans freibach : madame, c’est notre    il la route de la soie, à pied, en 1958 ben ouvre à À max charvolen et martin envoi du bulletin de bribes onze sous les cercles rita est trois fois humble.       enfant tout à fleur d’eaula danse 0 false 21 18 0 false 21 18 madame est une rien n’est   pour olivier la mort, l’ultime port, béatrice machet vient de dernier vers aoi libre de lever la tête   dits de lancinant ô lancinant a claude b.   comme un jour nous avons ce va et vient entre introibo ad altare livre grand format en trois très saintes litanies       montag reflets et echosla salle       vu       sur       sur (À l’église f le feu est venu,ardeur des       &agrav tandis que dans la grande le nécessaire non pur ceste espee ai dulor e on croit souvent que le but   en grec, morías le "patriote", que reste-t-il de la antoine simon 29     depuis dernier vers aoi à la mémoire de pour mireille et philippe avant dernier vers aoi il était question non a ma mère, femme parmi  tous ces chardonnerets mise en ligne l’ami michel bientôt, aucune amarre  monde rassemblé de l’autre r.m.a toi le don des cris qui       je me dernier vers aoi cinquième citationne les premières constellations et tous ces charlatans qui c’est la distance entre pour marcel vertige. une distance couleur qui ne masque pas la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Biga, Daniel > Le sentier qui serpente

DANIEL BIGA

<- Baie des Anges | Aujourd’hui dans le bruit de la ville ->
Embarqués sur un pédalo
© Daniel Biga

Les quatre saisons du haïku : été

Ecrivain(s) : Biga
Clefs : poésie

 

 

 

embarqués sur un pédalo

droit vers le large

jusqu’au nouveau Nouveau Monde

Publication en ligne : 5 octobre 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette