BRIBES EN LIGNE
"nice, nouvel éloge de la       sur   iv    vers a l’aube des apaches, deuxième apparition de troisième essai   maille 1 :que antoine simon 23 (ô fleur de courge... dernier vers aoi la liberté de l’être   le texte suivant a jamais si entêtanteeurydice       alla bruno mendonça couleur qui ne masque pas suite de …presque vingt ans plus si tu es étudiant en au matin du autre citation nous dirons donc clere est la noit e la les étourneaux ! il ne reste plus que le noble folie de josué,     le pour andré     depuis     pluie du la terre a souvent tremblé de pa(i)smeisuns en est venuz et c’était dans  “la signification  référencem à cri et à       au       dans       sur de prime abord, il polenta       gentil f dans le sourd chatoiement tout en travaillant sur les     tout autour dernier vers aoi quando me ne so itu pe rêve, cauchemar,       m̵ attendre. mot terrible.       deux   se dans l’innocence des  mise en ligne du texte 0 false 21 18 franchement, pensait le chef, ço dist li reis : les petites fleurs des   au milieu de antoine simon 3       ce la liberté s’imprime à       m&eacu  de même que les       deux i en voyant la masse aux dans le train premier       l̵ l’existence n’est sixième d’un bout à ce poème est tiré du il y a dans ce pays des voies       pass&e giovanni rubino dit       comme ce mur blanc les parents, l’ultime 1) notre-dame au mur violet al matin, quant primes pert   pour adèle et  les trois ensembles       entre pour michèle aueret là, c’est le sable et ils avaient si longtemps, si pure forme, belle muette, l’une des dernières j’ai changé le   né le 7 la légende fleurie est où l’on revient antoine simon 14 le travail de bernard comment entrer dans une ce qui importe pour la prédication faite       au et nous n’avons rien nice, le 30 juin 2000 ainsi alfred…       montag antoine simon 24 quand les mots vi.- les amicales aventures le 2 juillet la mastication des pas même   dits de "mais qui lit encore le       mouett la vie est dans la vie. se 1.- les rêves de i mes doigts se sont ouverts dernier vers aoi   je ne comprends plus  ce mois ci : sub leonardo rosa le plus insupportable chez  improbable visage pendu deuxième deuxième essai       pav&ea   marcel macles et roulis photo 7 vous dites : "un mais jamais on ne madame dans l’ombre des ce qui aide à pénétrer le o tendresses ô mes un jour nous avons       &agrav antoine simon 26 c’est le grand  hier, 17  epître aux première la chaude caresse de ma mémoire ne peut me inoubliables, les madame est une       dans       dans pas sur coussin d’air mais seins isabelle boizard 2005 buttati ! guarda&nbs martin miguel art et le 26 août 1887, depuis tous ces charlatans qui   j’ai souvent décembre 2001. un titre : il infuse sa mon cher pétrarque, antoine simon 20 le lourd travail des meules       fleure f le feu m’a ecrire les couleurs du monde       &agrav dernier vers aoi pour mon épouse nicole ce qui fascine chez et ma foi,  de la trajectoire de ce suite du blasphème de       aujour       la antoine simon 16 clers fut li jurz e li antoine simon 27 dernier vers aoi     sur la est-ce parce que, petit, on quant carles oït la c’est la chair pourtant       apparu neuf j’implore en vain 10 vers la laisse ccxxxii       l̵       une quatre si la mer s’est au rayon des surgelés  dernier salut au       le     m2 &nbs à bernadette       ( titrer "claude viallat,       "   est-ce que   que signifie       je  le livre, avec les textes mis en ligne       un dernier vers aoi il ne sait rien qui ne va f qu’il vienne, le feu cinq madame aux yeux approche d’une       dans       sur    nous  “comment tendresse du mondesi peu de à depuis le 20 juillet, bribes         or je reviens sur des dentelle : il avait difficile alliage de un tunnel sans fin et, à autre citation"voui rien n’est plus ardu         &n edmond, sa grande     longtemps sur pour anne slacik ecrire est comme c’est     à (de)lecta lucta   "je me tais. pour taire.       au li quens oger cuardise zacinto dove giacque il mio spectacle de josué dit quatrième essai de    de femme liseuse marché ou souk ou derniers nous lirons deux extraits de a la libération, les j’ai donné, au mois les cuivres de la symphonie mesdames, messieurs, veuillez « pouvez-vous temps où le sang se À max charvolen et martin       neige       le pour marcel       banlie quand vous serez tout       &n (À l’église       b&acir     chambre la route de la soie, à pied,   l’oeuvre vit son il y a tant de saints sur pour helmut   nous sommes que reste-t-il de la on croit souvent que le but intendo... intendo !   on n’est mult ben i fierent franceis e pas une année sans évoquer dernier vers doel i avrat, 1. il se trouve que je suis ma chair n’est  pour de af : j’entends       au 1254 : naissance de effleurer le ciel du bout des le ciel est clair au travers     un mois sans a christiane du bibelot au babilencore une a supposer quece monde tienne la lecture de sainte dernier vers aoi même si       les       parfoi macles et roulis photo merci à marc alpozzo rien n’est à propos “la       je       deux dernier vers aoi       &agrav pour max charvolen 1) rêves de josué, ki mult est las, il se dort cet article est paru    regardant les routes de ce pays sont la fonction, macles et roulis photo 6 frères et en 1958 ben ouvre à carmelo arden quin est une encore une citation“tu ses mains aussi étaient dernier vers aoi       en un un nouvel espace est ouvert si elle est belle ? je temps de cendre de deuil de l’art n’existe toi, mésange à chaque jour est un appel, une religion de josué il quand les eaux et les terres   entrons     une abeille de "ah ! mon doux pays, able comme capable de donner mouans sartoux. traverse de     son normal 0 21 false fal pour pierre theunissen la et si tu dois apprendre à 1-nous sommes dehors. art jonction semble enfin dernier vers aoi pour jean-louis cantin 1.- pour michèle gazier 1 antoine simon 28       ruelle a propos d’une antoine simon 32       va dernier vers aoi       les dernier vers aoi       en       sabots travail de tissage, dans je désire un       coude Ç’avait été la pour le prochain basilic, (la nice, le 8 octobre     le cygne sur cinquième citationne     surgi après la lecture de a claude b.   comme       dans       object antoine simon 12 elle disposait d’une dessiner les choses banales station 3 encore il parle un trait gris sur la 7) porte-fenêtre je t’enfourche ma tout est prêt en moi pour f le feu s’est ainsi fut pétrarque dans troisième essai et journée de ce « 8° de     extraire clquez sur tes chaussures au bas de       l̵ sauvage et fuyant comme torna a sorrento ulisse torna l’illusion d’une       force seul dans la rue je ris la       ton marie-hélène 1257 cleimet sa culpe, si livre grand format en trois mi viene in mentemi il n’était qu’un madame est une torche. elle       au le glacis de la mort mieux valait découper       j̵ je ne sais pas si dernier vers aoi 0 false 21 18 rm : nous sommes en madame porte à envoi du bulletin de bribes deux ajouts ces derniers a toi le don des cris qui sors de mon territoire. fais en ceste tere ad estet ja ils sortent onzième dans les rêves de la nécrologie ouverture de l’espace c’est un peu comme si, la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Boulanger, Pascal > Un ciel ouvert en toute saison

PASCAL BOULANGER

<- Quand vous serez tout simplement là | C’est pour moi le premier jour de la création ->
J’entends sonner les secondes
© Pascal Boulanger
Ecrivain(s) : Boulanger
Clefs : poésie

J’entends sonner les secondes. Je ne respire plus… Vous voilà, toutes petites et toutes fragiles dans mes bras.

Depuis, j’ai beau faire, j’ai beau ne pas faire : toutes mes sensations dépendent des vôtres. Je suis comme cette branche que le vent courbe, que la lumière éclaire.

Bonheur de ne plus être seul depuis votre naissance.

Publication en ligne : 27 septembre 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette