BRIBES EN LIGNE
on a cru à       m&eacu raphaël 1 au retour au moment vous dites : "un       fourr& tout le problème madame est une torche. elle pour ki mult est las, il se dort deuxième essai le lu le choeur des femmes de cet article est paru certains soirs, quand je       &n       nuage jamais si entêtanteeurydice non, björg, deuxième suite douze (se fait terre se le lent déferlement madame est la reine des  la lancinante si j’étais un a propos d’une encore la couleur, mais cette on croit souvent que le but antoine simon 5 essai de nécrologie, 10 vers la laisse ccxxxii 13) polynésie       su la brume. nuages       l̵ c’est une sorte de patrick joquel vient de f tous les feux se sont antoine simon 15 les plus terribles dernier vers aoi in the country  mise en ligne du texte introibo ad altare  “... parler une diaphane est le mot (ou pas de pluie pour venir dentelle : il avait ma mémoire ne peut me     une abeille de n’ayant pas       il dernier vers aoi     chant de dans le pain brisé son avant propos la peinture est ce je t’ai admiré, dernier vers aoi "ces deux là se         &n quel ennui, mortel pour la deuxième édition du dernier vers aoi il y a dans ce pays des voies l’une des dernières agnus dei qui tollis peccata sous la pression des antoine simon 26 rm : d’accord sur à la bonne 0 false 21 18 l’illusion d’une       soleil bal kanique c’est       dans chercher une sorte de dernier vers aoi d’un côté antoine simon 9 paien sunt morz, alquant    seule au poussées par les vagues ….omme virginia par la dernier vers aoi pour michèle   anatomie du m et preambule – ut pictura je suis occupé ces  un livre écrit antoine simon 27 comme une suite de derniers vers sun destre histoire de signes . j’aime chez pierre pour jacqueline moretti,     m2 &nbs pour andré       au la fraîcheur et la envoi du bulletin de bribes     rien "ah ! mon doux pays, entr’els nen at ne pui   un l’attente, le fruit  martin miguel vient il existe deux saints portant macles et roulis photo la vie est ce bruissement je rêve aux gorges quando me ne so itu pe       l̵       la       sur       neige et c’était dans pour qui veut se faire une branches lianes ronces difficile alliage de       je       soleil À peine jetés dans le avant dernier vers aoi "nice, nouvel éloge de la et je vois dans vos comme un préliminaire la       "       montag       je me       &n une errance de au programme des actions pierre ciel c’est parfois un pays raphaël « e ! malvais     faisant la la prédication faite je découvre avant toi       &agrav il faut laisser venir madame dernier vers aoi 1 la confusion des pour yves et pierre poher et tout à fleur d’eaula danse gardien de phare à vie, au       entre       marche lorsque martine orsoni       au v.- les amicales aventures du       dans ce texte m’a été    de femme liseuse   3   

les antoine simon 22  dans le livre, le en cet anniversaire, ce qui       longte à sylvie "le renard connaît     au couchant       m̵ dont les secrets… à quoi « amis rollant, de       je les textes mis en ligne je désire un     sur la equitable un besoin sonnerait       mouett deux ce travail vous est vos estes proz e vostre  “la signification tout en travaillant sur les  ce mois ci : sub etudiant à tes chaussures au bas de   un vendredi       au très saintes litanies j’ai relu daniel biga, le 28 novembre, mise en ligne le glacis de la mort traquer tromper le néant   le 10 décembre quatrième essai de   si vous souhaitez “dans le dessin pour michèle gazier 1 comment entrer dans une       fleure clers fut li jurz e li dernier vers aoi       deux je t’enlace gargouille de proche en proche tous   (à dans le patriote du 16 mars     dans la ruela pure forme, belle muette,     cet arbre que  dernier salut au un trait gris sur la moisissures mousses lichens ce jour-là il lui dernier vers aoi autre essai d’un quand les eaux et les terres portrait. 1255 : depuis ce jour, le site qu’est-ce qui est en dernier vers aoi …presque vingt ans plus pour mon épouse nicole granz fut li colps, li dux en si, il y a longtemps, les vous avez  née à sur l’erbe verte si est pour lee bruno mendonça livre grand format en trois comme c’est   on n’est  les éditions de archipel shopping, la nu(e), comme son nom (À l’église lorsqu’on connaît une       " l’évidence antoine simon 10 j’ai donc et encore  dits station 1 : judas carmelo arden quin est une pour marcel langues de plomba la       neige d’un bout à  “comment sous l’occupation a la fin il ne resta que issent de mer, venent as c’est pour moi le premier vertige. une distance dernier vers aoi l’existence n’est juste un le temps passe dans la  “ne pas clers est li jurz et li   voici donc la       entre c’est ici, me c’est la chair pourtant la musique est le parfum de ce texte se présente nice, le 30 juin 2000 la gaucherie à vivre,  tu vois im font chier paroles de chamantu le 26 août 1887, depuis     quand abu zayd me déplait. pas       journ& à cri et à madame des forêts de temps de cendre de deuil de madame a des odeurs sauvages dernier vers aoi troisième essai   ces notes a claude b.   comme quai des chargeurs de nous lirons deux extraits de       jardin     vers le soir elle disposait d’une pour michèle aueret dans un coin de nice, il ne s’agit pas de mise en ligne pour jean-marie simon et sa s’égarer on sainte marie,       les effleurer le ciel du bout des       dans sors de mon territoire. fais  je signerai mon dernier vers doel i avrat, dernier vers aoi et il fallait aller debout       au bernard dejonghe... depuis pour julius baltazar 1 le ce paysage que tu contemplais j’ai longtemps le grand combat : clquez sur percey priest lakesur les de l’autre le lent tricotage du paysage les oiseaux s’ouvrent un titre : il infuse sa madame porte à       st à propos des grands il souffle sur les collines f toutes mes la réserve des bribes       apr&eg et…  dits de dernier vers aoi  tous ces chardonnerets pour angelo hans freibach :       sur approche d’une spectacle de josué dit antoine simon 24       une il était question non   est-ce que attelage ii est une œuvre thème principal : mes pensées restent très malheureux... j’ai donné, au mois le geste de l’ancienne, je ne sais pas si À l’occasion de le ciel est clair au travers préparation des la bouche pure souffrance vous êtes et si tu dois apprendre à ouverture de l’espace c’était une c’est extrêmement de prime abord, il  hors du corps pas       j̵ « voici 0 false 21 18     surgi le 23 février 1988, il   adagio   je i en voyant la masse aux       jonath tant pis pour eux.  “s’ouvre     sur la pente recleimet deu mult pour max charvolen 1) sixième dernier vers aoi un jour nous avons tous feux éteints. des madame est toute    si tout au long mieux valait découper dorothée vint au monde       la la galerie chave qui et voici maintenant quelques ne faut-il pas vivre comme   la production       &ccedi nous dirons donc art jonction semble enfin       fleur "si elle est antoine simon 14 jusqu’à il y a mille fardeaux, mille les petites fleurs des démodocos... Ça a bien un madame, vous débusquez on cheval sables mes parolesvous s’ouvre la   pour adèle et les plus vieilles macles et roulis photo 4 et combien la rencontre d’une  si, du nouveau       quinze tendresses ô mes envols (de)lecta lucta   tu le sais bien. luc ne la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Biga, Daniel > Le sentier qui serpente

DANIEL BIGA

<- Tout autour l’obscurité infinie | Six trous a la flûte dont je jour ->
La mémoire
© Daniel Biga

Les quatre saisons du haïku : été

Ecrivain(s) : Biga
Clefs : poésie

 

 

 

la mémoire :

fabuleuse brocante

gorgée de trésors à recycler

Publication en ligne : 16 septembre 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette