BRIBES EN LIGNE
grande lune pourpre dont les f toutes mes     un mois sans avez-vous vu nu(e), comme son nom alocco en patchworck © elle ose à peine pour martine, coline et laure écoute, josué,       m̵ pour andrée saluer d’abord les plus dans un coin de nice, à propos “la quelques textes et que vous dire des       &n normalement, la rubrique pour michèle gazier 1) la pureté de la survie. nul     hélas, générations le proche et le lointain libre de lever la tête sa langue se cabre devant le pour le prochain basilic, (la       dans la mastication des l’appel tonitruant du quando me ne so itu pe nous viendrons nous masser       la “le pinceau glisse sur j’ai perdu mon dernier vers aoi accoucher baragouiner o tendresses ô mes le geste de l’ancienne, temps de bitume en fusion sur pas facile d’ajuster le vous avez la fonction, l’attente, le fruit       ton et combien comme une suite de       magnol antoine simon 20 journée de       le temps de cendre de deuil de antoine simon 16 attention beau       je je n’ai pas dit que le a grant dulur tendrai puis le coeur du clere est la noit e la le passé n’est une autre approche de temps où le sang se       que ce n’est pas aux choses 1) la plupart de ces       la       tout à fleur d’eaula danse d’un côté ici, les choses les plus l’illusion d’une À max charvolen et samuelchapitre 16, versets 1 on préparait des voiles de longs cheveux dernier vers aoi je me souviens de il pleut. j’ai vu la grant est la plaigne e large       embarq       bonhe la bouche pleine de bulles il était question non titrer "claude viallat, 1) notre-dame au mur violet intendo... intendo ! zacinto dove giacque il mio     longtemps sur j’aime chez pierre on peut croire que martine un nouvel espace est ouvert     faisant la       reine ecrire sur "l’art est-il nos voix chairs à vif paumes quand c’est le vent qui j’ai longtemps il ne sait rien qui ne va antoine simon 24 dernier vers aoi ainsi fut pétrarque dans madame est une       les pour m.b. quand je me heurte pour michèle aueret       glouss certains soirs, quand je percey priest lakesur les la communication est couleur qui ne masque pas moisissures mousses lichens       le (la numérotation des pour alain borer le 26 j’arrivais dans les a christiane en ceste tere ad estet ja       il polenta       descen dont les secrets… à quoi le glacis de la mort c’était une je crie la rue mue douleur c’est un peu comme si, jamais je n’aurais l’une des dernières tout mon petit univers en (vois-tu, sancho, je suis un homme dans la rue se prend pas même raphaËl       deux       banlie f tous les feux se sont je m’étonne toujours de la       le quelques autres       dans       apparu dernier vers aoi douze (se fait terre se écrirecomme on se l’éclair me dure, a ma mère, femme parmi rm : d’accord sur la deuxième édition du j’ai en réserve la vie est ce bruissement       l̵   six formes de la       fleure carmelo arden quin est une       pass&e ce monde est semé neuf j’implore en vain   l’oeuvre vit son sixième       je me je t’ai admiré,  avec « a la       pass&e granz est li calz, si se pour mes enfants laure et si j’étais un dix l’espace ouvert au       alla temps où les coeurs encore la couleur, mais cette l’art n’existe normal 0 21 false fal frères et reflets et echosla salle   est-ce que dans le monde de cette Ç’avait été la       allong c’est pour moi le premier  martin miguel vient ce jour là, je pouvais à c’est parfois un pays pour mireille et philippe il est le jongleur de lui toute une faune timide veille       fourr& f le feu m’a 1 au retour au moment antoine simon 11   je ne comprends plus dernier vers aoi       object li quens oger cuardise quatrième essai de s’égarer on les avenues de ce pays il y a dans ce pays des voies c’est la chair pourtant certains prétendent la terre nous ...et poème pour quand les mots         or ils sortent       sur     chant de merle noir  pour paroles de chamantu martin miguel art et les oiseaux s’ouvrent attendre. mot terrible.       je   au milieu de non... non... je vous assure, c’est la distance entre « h&eacu pour julius baltazar 1 le dernier vers aoi         au très malheureux...   ces sec erv vre ile je sais, un monde se lentement, josué il semble possible eurydice toujours nue à mon travail est une r.m.a toi le don des cris qui   pour le prochain la chaude caresse de chaque jour est un appel, une dernier vers aoi cinquième citationne marcel alocco a dorothée vint au monde       dans       ...mai cette machine entre mes ne faut-il pas vivre comme un besoin de couper comme de       au carissimo ulisse,torna a tandis que dans la grande légendes de michel « e ! malvais deuxième apparition       quinze les petites fleurs des c’est extrêmement   encore une des quatre archanges que       les       sur l’impossible nous avons affaire à de ma voix n’est plus que       gentil j’écoute vos antoine simon 19 (ô fleur de courge...       sabots   (à première “dans le dessin pour andré pourquoi yves klein a-t-il la mort, l’ultime port,       la  la lancinante       le dans les carnets toute trace fait sens. que livre grand format en trois rita est trois fois humble. il ne s’agit pas de au programme des actions bernard dejonghe... depuis mi viene in mentemi dernier vers aoi la tentation du survol, à on cheval 0 false 21 18 le 23 février 1988, il approche d’une suite du blasphème de  il est des objets sur ouverture de l’espace quant carles oït la nécrologie « 8° de       ma  “... parler une ainsi va le travail de qui       sur le franchissement des antoine simon 12 carles li reis en ad prise sa pour pierre theunissen la macao grise   marcel       soleil 0 false 21 18       &eacut       au juste un le "patriote", ensevelie de silence, coupé en deux quand la liberté s’imprime à faisant dialoguer il existe au moins deux en cet anniversaire, ce qui nice, le 8 octobre comment entrer dans une       quand  ce mois ci : sub max charvolen, martin miguel       " ajout de fichiers sons dans traquer   dits de     dans la ruela       "     oued coulant rm : nous sommes en dentelle : il avait       "     le       la tout le problème reprise du site avec la " je suis un écorché vif.     de rigoles en cet article est paru il n’y a pas de plus les dessins de martine orsoni       mouett carissimo ulisse,torna a il s’appelait bien sûr, il y eut bientôt, aucune amarre glaciation entre merci au printemps des   se À l’occasion de "et bien, voilà..." dit     &nbs ecrire les couleurs du monde d’un bout à     une abeille de       &ccedi     depuis       une f le feu s’est       vu dernier vers aoi dans le respect du cahier des toulon, samedi 9 un trait gris sur la deux ce travail vous est et…  dits de le samedi 26 mars, à 15       bruyan et tout avait madame chrysalide fileuse madame dans l’ombre des       aux dernier vers aoi 1257 cleimet sa culpe, si allons fouiller ce triangle station 5 : comment       au on a cru à antoine simon 30  on peut passer une vie       le   je n’ai jamais       " ki mult est las, il se dort     sur la     chambre  l’exposition  quand vous serez tout comme un préliminaire la au lecteur voici le premier       nuage       retour la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Badin, Paul > Pas à Pas

PAUL BADIN

<- Pas à Pas 55 | Pas à Pas 57 ->
Pas à Pas 56
© Paul Badin
Ecrivain(s) : Badin P.

La mort, l’ultime port, l’enrochement.

Publication en ligne : 15 septembre 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette