" je désire un la chaude caresse de il souffle sur les collines       au       il       sur le passé n’est     [1] l       tourn mise en ligne religion de josué il  les éditions de pour andré l’impression la plus   d’un coté, encore une citation “tu tu le sais bien. luc ne       la bouche pure souffrance       dans ouverture d’une le pendu     faisant la ce qui importe pour "moi, esclave" a cette machine entre mes  les œuvres de       il 1) la plupart de ces       quand pour angelo que d’heures "le renard connaît les grands j’ai changé le       petit matin frais. je te madame est une torche. elle le coeur du       dans     dans la depuis ce jour, le site la terre nous 0 false 21 18  “... parler une les plus vieilles le proche et le lointain pour martin pour michèle auer et le grand combat :       la sous la pression des rien n’est       lR je découvre avant toi  c’était       je outre la poursuite de la mise il ne reste plus que le sculpter l’air : a propos de quatre oeuvres de diaphane est le mot (ou un nouvel espace est ouvert si j’étais un mon cher pétrarque,       &n la cité de la musique       nuage janvier 2002 .traverse ce qui aide à pénétrer le       lR vous deux, c’est joie et       &n vous avez ce jour-là il lui       aux le lent tricotage du paysage  tu vois im font chier la parol
BRIBES EN LIGNE

Accueil du site > Les auteurs > Béatrice Machet

Béatrice Machet


Envoyer un message

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette