dans le train premier je désire un je ne peins pas avec quoi,     le cygne sur  ce mois ci : sub station 7 : as-tu vu judas se nice, le 8 octobre       p&eac archipel shopping, la ce       la autre petite voix g. duchêne, écriture le     nous il n’est pire enfer que       jardi       au l’impression la plus             d&eac j’ai donné, au mois la musique est le parfum de   nous sommes ( ce texte a j’oublie souvent et il aurait voulu être       nuage « voici je suis bien dans une errance de  “ce travail qui madame déchirée nos voix ouverture de l’espace la terre nous le soleil n’est pas c’est la chair pourtant toi, mésange à       grapp       les un tunnel sans fin et, à vous êtes       bon se reprendre. creuser son dans les carnets là, c’est le sable et (ô fleur de courge...       les       assis       " f les marques de la mort sur antoine simon 21 rare moment de bonheur, tout est possible pour qui souvent je ne sais rien de le corps encaisse comme il       le   ces notes pour alain borer le 26 autre citation "voui pour michèle gazier 1 bernard dejonghe... depuis envoi du bulletin de bribes très malheureux... soudain un blanc fauche le       &agr       &agra torna a sorrento ulisse torna pour nicolas lavarenne ma       midi a max charvolen et martin le temps passe si vite, deuxième suite       arauc         or face aux bronzes de miodrag antoine simon 15   (à nous dirons donc avec marc, nous avons la parol
BRIBES EN LIGNE

Accueil du site > Les auteurs > Béatrice Machet

Béatrice Machet


Envoyer un message

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette